Dimanche 18 février 2018

Seurat au firmament

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 décembre 2008

Sotheby’s peut se réjouir des excellents résultats obtenus le 3 décembre à Paris pour sa vente d’art moderne, dont le total s’élève à 12,7 millions d’euros, soit le plus haut montant jamais réalisé dans ce domaine par Sotheby’s France.

PARIS -  50 % des lots ont dépassé leur estimation haute. Au divan japonais (vers 1887-1888), dessin exceptionnel de Georges Seurat, a été disputé par sept enchérisseurs jusqu’à 4 992 750 euros, soit cinq fois son estimation haute. Cette enchère constitue le record mondial pour un dessin de l’artiste, et multiplie par quatre le précédent record enregistré à New York le 5 novembre chez Christie’s. Le Paysage cubiste (1914) d’Albert Gleizes est parti à 900 750 euros, soit un record mondial pour l’artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°293 du 12 décembre 2008, avec le titre suivant : Seurat au firmament

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque