Lundi 21 septembre 2020

Rutault et McCollum - en galerie

Mfc-michèle Didier– Paris-3e jusqu’au 18 juin 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 avril 2016 - 84 mots

Fidèle à son attachement à l’art conceptuel et minimal, Michèle Didier propose une rencontre inédite entre deux acteurs d’importance de la postmodernité, le Français Claude Rutault et l’Américain Allan McCollum.

Pour l’occasion, ces deux trublions exposent un ensemble de supports peints revisitant les fameux Substituts en plâtre signés McCollum, le tout étant à considérer comme une seule et unique œuvre (prix de vente : 280 000 euros) questionnant le geste de peinture, le concept de paternité ainsi que la valeur commerciale de l’objet d’art.

« Claude Rutault/Allan McCollum : À vendre »

Galerie Mfc-Michèle Didier, 66, rue Notre-Dame-de-Nazareth, Paris-3e, www.micheledidier.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°690 du 1 mai 2016, avec le titre suivant : Rutault et McCollum - en galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque