Questions à... André Mora

Expert parisien en stylos de collection

L'ŒIL

Le 26 août 2009

Qu’est-ce qui fait la valeur  d’un stylo de collection ?
Le prestige d’une marque ainsi que l’esthétique et la rareté du modèle sont à prendre en compte. Mais surtout, l’état de conservation est un critère primordial. Il est préférable d’acheter un stylo récent à l’état neuf. C’est un petit plus lorsqu’il est dans sa boîte et avec son livret d’origine. Pour un stylo ancien, quelle que soit la marque, il faut le choisir dans le meilleur état possible, c’est-à-dire avec toutes ses pièces d’origine, sans aucune craquelure ni décoloration. Un stylo qui n’est pas en parfait état perd vite de la valeur et risque de ne pas trouver preneur à la revente. Il vaut mieux choisir une pièce en excellent état, quitte à la payer plus cher.

Quel autre conseil donneriez-vous aux collectionneurs ?
Celui de toujours acheter ce que l’on aime.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°616 du 1 septembre 2009, avec le titre suivant : Questions à... André Mora

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque