Vendredi 19 octobre 2018

Art contemporain

A New York, Banksy court-circuite le marché et vend ses œuvres pour moins de 50 euros

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 15 octobre 2013 - 341 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ETATS-UNIS) [15.10.13] – Banksy a profité d’un samedi ensoleillé pour installer une boutique éphémère à Central Park. Tenue par un vieil homme peu communicant, son stand proposait pour moins de 50 euros des toiles originales du street artist.

En bousculant volontairement les codes artistiques et en s’imposant au regard de manière intempestive et imprévisible, Banksy fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Jouant de sa popularité et de sa cote sur le marché de l’art, il a récemment court-circuité le marché, sous couvert de son anonymat légendaire, en offrant la possibilité à tout un chacun de s’offrir une de ses œuvres originales pour moins de 50 euros… Sa dernière œuvre vendue aux enchères a été adjugée à 835 000 euros.

Sur le site Internet consacré à son projet new yorkais « Better Out than In », Banksy a posté dimanche 13 octobre 2013 une vidéo tournée la veille dans Central Park, avec le commentaire suivant : « Hier j’ai installé un stand dans le parc pour vendre des toiles originales 100% authentiques et signées Banksy. Pour 60 dollars chacune ». « C’était un événement unique, le stand ne sera plus là aujourd’hui. »

Sur un étalage très sobre, perdu au milieu des autres, l’artiste y avait présenté une vingtaine de toiles peintes à la bombe noire, reprenant les motifs de ses pochoirs les plus populaires. Un vieil homme peu communiquant et caché sous une casquette et des lunettes était assis près du stand semblant attendre les clients avec ennui. Tout était présenté de manière à faire croire aux passants que les œuvres n’étaient que de vulgaires copies.

Dans cette volonté de déjouer un système dont il n’a jamais voulu, et de rester maître invisible de sa production, le tour a bien marché. Malgré un emplacement à forte influence, le vieil homme n’aurait attiré que quatre clients, et aurait accumulé en fin journée une recette dérisoire de 300 euros pour moins d’une dizaine d’œuvres vendues. En réalité, l’ensemble des toiles est estimé à 150 000 euros selon le Guardian.

Légende photo

Capture d'écran du site officiel de Banksy

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque