Vendredi 15 novembre 2019

Meublé Coard

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 mars 2006 - 103 mots

PARIS - Une vingtaine de meubles signés Marcel Coard (1889-1975) seront dispersés le 15 mars, à Paris, par la maison Beaussant-Lefèvre. Confié par les descendants de Paul Cocteau, ce mobilier provient de la demeure que le frère du poète avait fait construire à Champgault, en Touraine. Paul Cocteau avait confié à Marcel Coard le soin de meubler et de décorer la totalité de l’édifice. Parmi les douze lots, trois tabourets « africains » en bois naturel, taillés à l’herminette (est. 40 000-50 000 euros chacun), une table basse en bois (est. 40 000-50 000 euros) et une console à armature en bois entièrement couverte de glace à fond de miroir (est. 15 000-20 000 euros).

Rens. : 01 47 70 40 00

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°232 du 3 mars 2006, avec le titre suivant : Meublé Coard

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque