Samedi 24 février 2018

Art moderne et contemporain

Les pépites de Drouot

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 25 juillet 2007

Les maisons Aguttes et Millon résistent tant bien que mal à la concurrence des plus grandes sociétés de ventes de la place de Paris.

PARIS - La vie est dure à Drouot. Les grosses sociétés de ventes telles des machines de guerre bien huilées ravissent souvent aux maisons de ventes aux capacités financières plus modestes les plus beaux tableaux d’art moderne et contemporain. Quelques-unes parviennent tout de même à sortir leur épingle du jeu, à commencer par le commissaire-priseur neuilléen Claude Aguttes. Il réserve à l’hôtel Drouot ses plus belles ventes. Avec plus de 6 millions d’euros d’estimation basse, celle du 25 juin réunit une huile sur toile de Kees Van Dongen datée de 1929, intitulée La Poupée russe, provenant de la succession Hébrard et estimée 400 000 euros ; La Danse espagnole, un bronze à patine brune d’Edgar Degas de la même provenance, estimée 350 000 euros et Sur la terrasse, une huile sur panneau signée Rudolf Ernst.
La section art contemporain comprend une sculpture monumentale One red blue par Robert Indiana, estimée 220 000 euros, œuvre similaire à celle présentée à New York sur Park Avenue, ainsi qu’un Love de 91 cm du même artiste et issu de la même collection new-yorkaise, estimé 300 000 euros. Figurent aussi deux compositions des années 1960 de Serge Poliakoff, estimées 250 000 et 150 000 euros, et un tableau abstrait monumental (300 x 150 cm) d’André Lanskoy, vers 1955, estimé 120 000 euros. Les œuvres du catalogue proviennent de collections européennes et américaines. Elles sont apportées sur le marché parisien par le cabinet d’expertise Dan Coissard qui possède un bureau à New York, en association avec la SVV Aguttes. « L’antériorité de la relation que j’ai avec mes clients, la confiance, l’expérience, la disponibilité et l’écoute de leurs besoins, prévaut sur toute notion de compétition financière pure », affirme Dan Coissard qui ajoute « une œuvre moyenne chez Christie’s et Sotheby’s devient une star chez nous, à l’exemple de trois dessins signés Paul Cézanne, Pablo Picasso et Paul Gauguin, provenant d’une collection américaine et estimés autour de 60 000 euros chacun ».
Le fringant Alexandre Millon se bat aussi comme il peut pour décrocher les pièces phares de ses ventes. Le commissaire-priseur bénéficie certes d’un réseau bien établi que lui a en partie transmis son père, mais il avoue que le système des garanties de prix lui apporte aussi des clients.
Sa vente du 27 juin est illuminée d’un tableau d’Alfred Sisley de belle qualité et en bon état. Proposée sur une estimation soutenue de 700 000 euros, l’œuvre a souvent changé de mains au cours des dix dernières années. Elle manque juste d’un peu de fraîcheur. Buste de jeune femme avec fruits, dessin signé Henri Matisse, daté 1941, provenant de l’ancienne collection Louis Carré, estimé 100 000 euros ; Composition abstraite de Gunther Gerzso, huile sur carton de 1957 estimée 60 000 euros ; Crystal amoureux, toile signée Jacques Hérold, datée 1934, issue de l’ancienne collection Léon Veintraub et estimée 40 000 euros ou encore une Bibliothèque au Mexique en bronze à patine brun-vert, vers 1966, signée Diego Giacometti et estimée 150 000 euros, font partie des pépites de la vente.

TABLEAUX XIXe, IMPRESSIONNISTES, MODERNES ET CONTEMPORAINS Vente le 25 juin à Drouot, 9, rue Drouot, 75009 Paris, SVV Aguttes, tél. 01 47 45 55 55, expositions publiques : le 23 juin 11h-18h et le 25 juin 11h-12h à Drouot, www.aguttes.com s ART MODERNE ET CONTEMPORAIN, vente le 27 juin à Drouot, 9, rue Drouot, 75009 Paris, SVV Millon & Associés, tél. 01 47 27 95 34, expositions publiques : le 26 juin 11h-18h et le 27 juin 11h-12h, www.millon-associes.com.

svv aguttes, vente du 25 juin - Expert : Dan Coissard - Estimation : 6,5 millions d’euros - Nombre de lots : 366 SVV millon & associés, vente du 27 juin - Experts : Cécile Ritzenthaler, Claude-Annie Marzet, Jacques Mostini, Sylvie Collignon - Estimation : 3 millions d’euros - Nombre de lots : 194

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°262 du 22 juin 2007, avec le titre suivant : Les pépites de Drouot

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque