Les Beatles passent à la télé

Première vente aux enchères sur le câble

Le Journal des Arts

Le 26 octobre 2009

\"Beatles for Sale\" sera la première vente aux enchères à être diffusée en direct à la télévision sur la nouvelle chaîne câblée Auction Channel. L’événement aura lieu le 22 mars et sera retransmis simultanément à Tokyo (à 16h) et à Londres (à 9h, heure locale).

LONDRES - Organisée par Bonhams, la maison de ventes aux enchères londonienne connue pour son originalité dans l’approche des nouveaux marchés et des nouvelles technologies, la vente "Beatles for Sale" se tiendra à la Tokyo Auction House (Japon), dont Bonhams a récemment été nommée conseil­lère. La retransmission à la télévision des ventes aux enchères peut avoir un effet à long terme pour le marché : d’une part, le nombre des acheteurs potentiels et des intervenants lors des ventes sera accru, de l’autre, ceux qui enchérissent seront désormais exposés aux regards du monde entier. À l’avenir, Auction Channel prévoit une programmation vingt-quatre heures sur vingt-quatre, couvrant les ventes aux quatre coins du monde  Outre les enchères elles-mêmes, des émissions seront consacrées aux expositions préalables, aux informations et à des entretiens avec des "personnalités". Cette nouvelle chaîne ambitionne de conjuguer les intérêts des acheteurs et des marchands qui ne se déplacent pas volontiers. Un tel système peut constituer une menace pour les salles des ventes traditionnelles, le commissaire-priseur risquant, à terme, de travailler devant le seul œil d’une caméra, la salle restant désespérément vide.

Cette vision n’est pas celle de Bonhams : "Rien ne remplace le fait d’être en personne dans la salle pour une vente, et les acheteurs les plus sérieux continueront de le faire s’ils le peuvent. Mais l’intéressant, pour Bonhams, est de réaliser une vente simultanément dans deux pays, ce qui ouvre d’énormes possibilités pour le marché". Sotheby’s et Christie’s réservent pour l’instant leur jugement.

Un porte-parole de Sotheby’s indique : "Nous allons suivre les développements avec intérêt, mais nous n’avons pour l’instant aucun plan d’intégration dans le projet". Christie’s est nettement plus sceptique. Andy Billington, au nom de la compagnie, a déclaré qu’il "n’imagine même pas le commencement d’un début pour un programme d’enchères sur vingt-quatre heures. La grande majorité des ventes est ennuyeuse et n’attire qu’un public très spécialisé. En cas de vente d’objets-souvenirs exceptionnels ou d’une adjudication d’impressionnistes valant des millions, cela vaut la peine d’en faire un événement médiatique sur le câble. Mais il faudra passer en revue un nombre impressionnant de ventes médiocres pour maintenir un programme vingt-quatre heures sur vingt-quatre". La vente des Beatles a naturellement été choisie en raison de l’immense succès populaire prévisible. Les objets proposés viennent de différentes collections et sont très divers, tels le livre scolaire de mathématiques ayant appartenu à Paul McCartney (estimation 25 000 à 30 000 livres sterling), la seule guitare jamais signée par les quatre Beatles (80 000 à 100 000 livres sterling), ou une très rare collection de vieux disques de gramophone constituée par Brian Epstein, l’ancien directeur artistique du groupe.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°34 du 1 mars 1997, avec le titre suivant : Les Beatles passent à la télé

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque