Mercredi 19 décembre 2018

Galerie

L'actualité des galeries - février 2017

Par L'Œil · L'ŒIL

Le 17 janvier 2017 - 914 mots

À Paris, en régions et dans le monde, les expositions à voir dans les galeries et chez les antiquaires.

MARINA GADONNEIX
Galerie Christophe Gaillard – Paris 3e
Jusqu’au 4 mars 2017

Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Christophe Gaillard, Marina Gadonneix poursuit son exploration du processus d’apparition et de déconstruction de l’image à travers trois grands ensembles photographiques (le prix des œuvres oscille entre 2 000 et 9 000 euros). Les séries Après l’image et Landscapes soulignent le dispositif de prise de vue à l’origine des reproductions d’œuvres d’art dans les catalogues et de décors virtuels au cinéma dans une esthétique minimale troublante, que vient renforcer une série plus récente sur les phénomènes climatiques reproduits en laboratoire.

« Marina Gadonneix, Reste eVidence Black-out », Galerie Christophe Gaillard, 5, rue Chapon, Paris 3e, www.galeriegaillard.com
 

Aurélie Romanacce

 


JUSTE À CÔTÉ
Galerie Catherine Issert – Saint-Paul-de-Vence (06)
Jusqu’au 18 février 2017


Profitant de la double actualité de Pascal Pinaud, exposé à la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence et à l’Espace de l’art concret à Mouans-Sartoux, soit « juste à côté » de la galerie, Catherine Issert présente des œuvres de l’artiste, entouré de quatre autres peintres tout aussi radicaux dans leur approche de l’abstraction. John Armleder (compter 225 000 euros pour Furniture Sculpture, 1994), Bertrand Lavier, Jean-Michel Sanejouand (55 000 euros pour Toile blanche et bande de plastique noire, 1963), Xavier Theunis et, bien sûr, Pascal Pinaud (22 000 euros pour Verde Alpi Fiat) font vaciller la peinture sur chevalet en introduisant des matériaux inattendus issus de l’industrie, du design et de l’architecture. Une remise en question ludique de l’héritage moderniste pictural.

« Juste à côté. John M. Armleder, Bertrand Lavier, Pascal Pinaud, Jean-Michel Sanejouand, Xavier Theunis », Galerie Catherine Issert, 2, route des Serres, Saint-Paul-de-Vence (06), www.galerie-issert.com

 

 

 

Aurélie Romanacce

 


PHILIPPE KING
Galerie Lelong – Paris-8e
Du 1er février au 1er avril 2017

Philippe King, renommé en Angleterre mais relativement méconnu en France, connaît sa première exposition personnelle à la Galerie Lelong avec un ensemble de sculptures formelles aux couleurs vives. Dans la veine de Dan Flavin, Carl Andre ou Robert Morris, les œuvres de Philippe King (compter entre 60 000 et 200 000 euros) évoquent la rigueur de l’art minimal tout en alliant l’exubérance de la couleur et des matériaux.

« Philippe King, Dans la couleur », Galerie Lelong, 13, rue de Téhéran, Paris-8e, www.galerie-lelong.com

 

 

 

 

 

Aurélie Romanacce

 


GLASS
Galerie Michel Rein – Paris-3e
Du 28 janvier au 25 février 2017

Pour cette nouvelle exposition, Jimmie Durham (né en 1940 aux États-Unis) présente le résultat de trois semaines d’une résidence à Marseille à travailler le verre fondu en compagnie d’un autre artiste, Jone Kvie. Sculpteur conceptuel à l’ironie mordante, Jimmie Durham manipule les objets de récupération (planches de bois, tuyaux métalliques, bibelots de brocante) pour créer des œuvres hybrides à l’expressivité inattendue. Les deux artistes dévoilent une quinzaine d’œuvres, entre 20 000 et 80 000 euros, réalisées pendant leur résidence au Cirva, dont deux œuvres en commun.

« Glass », Galerie Michel Rein, 42, rue de Turenne, Paris-3e, www.michelrein.com

 

 

 

 

 

Aurélie Romanacce

 


THOMAS HUBER
Galerie Louis Carré & Cie – Paris-8e
Jusqu’au 25 février 2017

Maître de la perspective, Thomas Huber tapisse ses toiles d’illusions optiques et géométriques dans lesquelles la perception du spectateur se perd volontiers dans une mise en abyme. Pour accompagner la prochaine rétrospective de l’artiste au Musée des beaux-arts de Rennes, la Galerie Louis Carré présente une vingtaine d’aquarelles (entre 3 600 et 7 800 euros), véritables travaux préparatoires de ses tableaux.

« Thomas Huber. À l’horizon. Aquarelles », Galerie Louis Carré & Cie, 10, avenue de Messine, Paris-8e, www.louiscarre.fr

 

 

 

 

 

Aurélie Romanacce

 


PEYBAK
Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois – Paris-6e
Jusqu’au 25 février 2017

Pour sa deuxième exposition personnelle chez les Vallois, Peybak, duo de deux artistes iraniens trentenaires formés à l’école d’art de Téhéran (Peyman Barabadi et Babak Alebrahim Dehkordi), dévoile des œuvres spécialement produites pour l’occasion ; les prix des pièces sont autour de 18 000 euros. Avec leurs dessins à l’encre et au thé, leur myriade de petites sculptures en argile et leurs peintures de grand format, ces plasticiens donnent naissance à un monde fascinant, « Abrakan », dont l’entre-deux (enfer/paradis, Orient/Occident, organique/cosmique…) ouvre des perspectives vertigineuses.

« Peybak, Abrakan “Éclat” », Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois, 33 et 36, rue de Seine, Paris-6e, www.galerie-vallois.com

 

 

 

 

 

Vincent Delaury

 


PHILIPPE COGNÉE
Galerie Daniel Templon – Paris-3e
Jusqu’au 4 mars 2017

Avec son septième solo show chez Daniel Templon, Philippe Cognée, l’un des peintres les plus importants de sa génération, revient en forme en exposant une vingtaine de peintures à l’encaustique dont les deux axes dégagés, les tours de Babel et les foules, témoignent à merveille d’un monde actuel désorienté, en proie à la confusion. Bien sûr, si l’on retrouve ici les motifs tremblés caractéristiques de cet artiste oscillant entre construction et destruction, apparition et disparition, on prend également un vif intérêt à constater combien certaines toiles figuratives, lorgnant ouvertement vers l’abstraction, créent une matière picturale dense revisitant l’histoire du médium, de la grille moderniste de Mondrian au paysagisme abstrait de Manessier via le all over pollockien. Les prix des pièces se situent entre 28 000 et 58 000 euros.

« Philippe Cognée, Foules », Galerie Daniel Templon, 30, rue Beaubourg, Paris-3e, www.danieltemplon.com

 

 

 

 

 

Vincent Delaury

 

 

 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : L'actualité des galeries - février 2017

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque