Samedi 14 décembre 2019

Ventes publiques

La semaine asiatique parisienne

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 3 juin 2015 - 162 mots

PARIS

PARIS - Pour la 2e semaine du mois de juin, traditionnellement réservée aux ventes de prestiges d’arts asiatiques, les grandes maisons de ventes françaises se sont donné rendez-vous.

Artcurial ouvre les enchères et propose une vente de 232 lots (estimation 700 000 €) avec, pour pièce majeure, une boîte couverte en laque rouge sculptée, époque Qianlong (est. 20 000 à 30 000 €). Le même jour, Tajan disperse 316 objets (est. 550 000 €), dont un tapis impérial, dynastie Qing, XIXe (est. 30 000 à 50 000 €). Le 9 juin, Christie’s présente un ensemble de 388 lots (est. 5,5 M€), dominé par un rouleau de Fu Baoshi (1904-1965), Lecture dans la montagne (400 000 à 600 000 €). Sotheby’s clôt la semaine avec 249 lots (est. 3,5 à 5,20 M€) et une statuette de Vairocana en bronze doré, dynastie Ming, XVe (est. 300 000 à 500 000 €). À Drouot, les ventes d’art asiatique se poursuivent tout le mois de juin.

« Arts d’Asie » : le 8 juin à 14h, Artcurial ; le 8 juin à 18h30, Tajan ; le 9 juin à 10h30 et 14h30, Christie’s ; le 10 juin à 10h30 et 14h30, Sotheby’s.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°437 du 5 juin 2015, avec le titre suivant : La semaine asiatique parisienne

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque