Ventes publiques

La prochaine vente Taubman de Sotheby’s va pulvériser le record établi par la vente Saint-Laurent / Bergé

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 7 septembre 2015 - 420 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ETATS-UNIS) [07.09.15] – En novembre prochain Sotheby’s dispersera aux enchères la collection de son ancien propriétaire et président Alfred Taubman, décédé en avril 2015. C’est la collection privée la plus importante jamais dispersée aux enchères, estimée à 500 millions de dollars loin devant la vente Saint-Laurent / Bergé.

Sotheby’s a annoncé la vente de la collection du collectionneur et philanthrope, A. Alfred Taubman, qui sera répartie en plusieurs sessions cet automne à New York : les chefs-d’œuvre le 4 novembre, l’art moderne et contemporain le 5 novembre, l’art américain le 18 novembre, et les maitres anciens le 27 novembre. Cet ensemble comprend 500 œuvres datant de l’antiquité à nos jours, estimée 500 millions de dollars, ce qui en fait la collection privée la plus importante jamais dispersée aux enchères.

La dispersion de la collection Saint-Laurent / Bergé en février 2009, avait rapporté 374 millions d’euros (frais compris, auxquels il convient de soustraire les deux bronzes chinois controversés -31 millions d’euros- qui n’avaient pas été payés).

Au cours de sa vie, A. Alfred Taubman a réuni une collection artistique majeure, allant des maitres anciens tels Albrecht Dürer et Raphaël à l’expressionnisme américain de Willem de Kooning, Jackson Pollock et Mark Rothko, en passant par Egon Schiele et Pablo Picasso. La première vente du 4 novembre devrait enregistrer des records. Trois œuvres sont estimées entre 25 et 35 millions chacune : Femme assise sur une chaise de Picasso (1938), Untitled XXI de Willem de Kooning (1976), et Portrait de Paulette Jourdain de Modigliani (1919).

Homme d’affaires, ancien propriétaire et président de Sotheby’s, A. Alfred Taubman, est décédé le 17 avril 2015 d’une crise cardiaque. Architecte de formation, il a eu un rôle culturel et philanthropique important aux Etats-Unis tout au long de sa vie : fondateur des archives de l’art américain à la Smithsonian Institution, membre du conseil d’administration du Whitney Museum, président de la Commission des Arts de Détroit, l'entité qui a supervisé le Detroit Institute of Arts. Artisan du développement de Sotheby’s qu’il avait racheté en 1983, il avait été condamné pour entente illicite avec Christie’s en 2002.

Le produit de la vente sera utilisé pour régler les frais de succession et financer la Fondation A. Alfred Taubman. « Il était important pour M. Taubman que la Fondation Taubman continue d'être une source de soutien pour les arts, l'éducation et la recherche médicale », a déclaré Christopher Tennyson, un porte-parole de la succession Taubman. « Sa famille est déterminée à poursuivre la tradition philanthropique de M. Taubman ».

Légende photo

A. Alfred Taubman © Photo Michelle Andonian - 2009 - Licence CC BY-SA 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque