Samedi 16 novembre 2019

La fin du Musée de l’automobile

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 décembre 2005 - 75 mots

GENÈVE - Événement rare que la dispersion d’une collection de musée. Jean Tua a choisi Jean-Pierre Osenat pour céder, in situ, la totalité des véhicules réunis par ses soins au Musée de l’automobile, à Genève. Le vendredi 16 décembre, les bolides de marque Bugatti, Hotchkiss, De Dion et Delage rouleront vers de nouveaux horizons. Une Hispano Suiza, cabriolet coupé de couleur ivoire et intérieur cuir noir de 1937, devrait attirer tous les regards (est. 161 500-213 000 euros).

Tél.  41 22 321 36 37

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°226 du 2 décembre 2005, avec le titre suivant : La fin du Musée de l’automobile

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque