Vendredi 25 septembre 2020

Justice

Guy Loudmer condamné

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 septembre 2001 - 107 mots

PARIS

L’ancien commissaire-priseur parisien a été condamné à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis et 500 000 francs (76 220 euros) d’amende par le tribunal correctionnel de Paris pour abus de confiance aggravé dans l’affaire de la vente Bourdon, le 25 mars 1990.

Il lui était reproché d’avoir détourné plusieurs dizaines de millions de francs, entre 1990 et 1997, issus du produit de la vente de la collection des époux Bourdon, qualifiée de « vente du siècle » car elle avait rapporté 509 millions de francs. Son fils et associé, Philippe, en fuite en Israël depuis décembre 1997, a été déclaré coupable du même délit mais dispensé de peine.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°133 du 28 septembre 2001, avec le titre suivant : Guy Loudmer condamné

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque