Samedi 15 décembre 2018

Giacometti chez Lily Safra ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mars 2010 - 91 mots

LONDRES - La milliardaire Lily Safra, veuve du banquier libanais Edmond Safra décédé en 1999, serait l’acheteuse de la sculpture d’Alberto Giacometti, L’Homme qui marche I, qui a été adjugée au prix record de 65 millions de livres sterling (74,2 millions d’euros), le 3 février à Londres chez Sotheby’s.

Deux marchands d’art londoniens, qui ont préféré garder l’anonymat, ont vendu la mèche à l’agence Bloomberg. Selon leurs dires, l’œuvre la plus chère du monde aux enchères trônerait dans la maison de Mme Safra située à Londres, dans le quartier de Belgravia.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°321 du 19 mars 2010, avec le titre suivant : Giacometti chez Lily Safra ?

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque