Vendredi 6 décembre 2019

Eyestorm en liquidation judiciaire

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mai 2002 - 162 mots

Créé par les concepteurs de sites commerciaux Don Smith et David Grob, Eye-storm, le site de ventes d’art sur Internet, qui offrait des multiples d’artistes contemporains à des prix allant de 160 à 7 900 euros (lire le JdA n° 141, 25 janvier 2002), est en liquidation judiciaire.

Eyestorm, dont l’ambition était d’ouvrir le monde de l’art contemporain à un public mondial, avait signé un accord avec la célèbre agence de photos Magnum et la Saatchi Gallery. En dépit du graphisme abouti de son site, l’entreprise avait éprouvé des difficultés financières et avait investi dans deux galeries, l’une à Londres et l’autre à New York. Malgré le soutien de quelques investisseurs fortunés – dont faisaient partie Charles Schwab et Richard Kramlich – et l’arrivée de l’ancien directeur du SFMoMA David Ross au poste de directeur, Eyestorm n’est pas parvenu à faire des bénéfices. Le liquidateur, la société londonienne BDO Stoy Hayward, a déclaré avoir de nombreux candidats à la reprise de l’entreprise.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°150 du 31 mai 2002, avec le titre suivant : Eyestorm en liquidation judiciaire

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque