Mercredi 21 octobre 2020

Enchérisseurs enfin identifiés

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 25 février 2015 - 145 mots

New York - De nombreux mois, voire de nombreuses années après, les acheteurs d’œuvres d’art contemporain à plusieurs millions de dollars sortent de l’ombre. Ainsi, c’est le financier malaisien Jho Low qui a acheté l’œuvre de Jean-Michel Basquiat, Dustheads (1982) 48,8 millions de dollars à l’époque (42,80 M€) lors de la vente du soir de Christie’s New York en mai 2013 (est. 25 à 35 M$). Quant au Crystal Bridges Museum of American Art, il vient de révéler être à l’origine de l’achat à 44 millions de dollars (38,60 M€) chez Sotheby’s New York en novembre 2014 de Jimson Weed/White Flower N° 1, de Georgia O’Keeffe (est. 10 à 15 M$). Ce musée, dédié à l’art américain, a ouvert ses portes en 2011 à Bentonville (Arkansas) grâce au financement d’Alice Walton, une des héritières des fondateurs de Wal-Mart (la multinationale spécialisée dans la grande distribution).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°430 du 27 février 2015, avec le titre suivant : Enchérisseurs enfin identifiés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque