Dimanche 24 janvier 2021

Disparition

Décès de l’expert André Schoeller

Par Henri-François Debailleux · lejournaldesarts.fr

Le 3 décembre 2015 - 286 mots

PARIS [03.12.15] - Galeriste, marchand puis expert, spécialiste en arts premiers et en art moderne et abstrait d’après guerre, André Schoeller était un pilier totémique de l’Hôtel Drouot. Il avait 85 ans.

André Schoeller est mort ce mardi 1er décembre à Provins où il s’était retiré. Il avait 85 ans. On ne le voyait d’ailleurs plus depuis quelques années dans le quartier Saint-Germain à Paris, dont il était devenu une figure quasi légendaire. Déjà parce qu’il y avait habité longtemps. Mais surtout parce que c’est dans ces rues qu’il vivait ses passions et exerçait son métier d’expert, aussi bien en arts premiers qu’en tableaux modernes.

Ce n’est pourtant pas là qu’il avait ouvert sa première galerie en 1954, mais rue de Miromesnil sous le nom d’André Schoeller Junior (il avait le même prénom que son père). Véritable précurseur, il s’y fera remarquer en étant l’un de premiers à soutenir Rebeyrolle et à exposer Fautrier, Messagier, Tal Coat, Gnoli. Il fermera son enseigne en 1970, sera ensuite l’un des premiers à faire des expositions de confrontation, mettant par exemple face à face Monet et Sam Francis.

Devenu expert, il organisera alors des ventes d’arts premiers, aussi bien d’Afrique que d’Océanie ou d’Amérique du Nord dont il était un grand spécialiste (on lui doit la vente Rasmussen, la vente Tzara, etc), ainsi que de tableaux impressionnistes et modernes, notamment avec Maurice Rheims. Il faut dire que son propre père, directeur des galeries Georges Petit, ami des impressionnistes, de Sacha Guitry et spécialiste de Corot avait été l’un des plus grands marchands après la première guerre mondiale. Les enfants d’André Schoeller junior, Alexandra, qui travaille chez Larock-Granoff et Eric, expert en tableaux du 20e, perpétuent aujourd’hui la tradition familiale.

Légende photo

Pierre TAL COAT (1905-1985), Autoportrait, 41 x 32,1 cm - Ce tableau faisait partie de la collection d'André Scholler mise en vente le 14 décembre 2014 par J.J. Mathias, Baron Ribeyre & Associés, E. Farrando / www.baronribeyre.com

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque