Appartement à saisir

Vente à Paris chez Christie’s d’une collection éclectique

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 27 septembre 2002

PARIS - Le 8 octobre, Christie’s mettra en vente à Paris le contenu d’un appartement parisien. Le public, qui accorde généralement un vif intérêt à la dispersion de collections privées, devrait apprécier.

La maison de ventes a en déjà fait l’expérience. Une des dernières vacations de ce type, celle du contenu de la demeure de Théodore Aubanel, s’est déroulée le 12 décembre 1998 à Monaco. Avec 98,5 % de lots vendus pour 1,1 million d’euros, soit un montant dépassant l’estimation haute, ce fut une vraie réussite.

Bien que son propriétaire soit resté anonyme, la demeure parisienne en question a le mérite d’avoir été décorée dans les années 1980 par Alberto Pinto. Ce décorateur a été sollicité par de nombreuses personnalités dont Jacques et Bernadette Chirac pour leurs appartements privés de l’Élysée. Le catalogue de la vente offre de nombreuses et séduisantes photographies d’ambiance qui nous font entrer dans l’intimité du collectionneur. Cette présentation est même l’une des clefs du succès escompté de la vente. “Les photos donnent une émotion supplémentaire et permettent de visualiser tel objet dans tel décor pour mieux le projeter dans son propre intérieur”, explique François de Ricqlès, qui a réalisé l’inventaire.

Dans un décor où le goût néoclassique est prédominant, l’amateur trouvera de vraies pièces de collection, à l’exemple d’une paire d’armoires en acajou d’époque Louis XVI (lot 120) estimée 200 000 euros, d’une paire de fauteuils d’époque Louis XVI estampillés Georges Jacob (lot 84) estimée 60 000 à 90 000 euros et d’une table basse exécutée par Carlo Bugatti vers 1900 (lot 77) estimée 6 000 euros, tout comme le lot 174, une barbière en acajou d’époque Empire estampillée Chapuis. On remarquera également une paire de chenets en bronze ciselé et doré, d’époque Restauration (lot 180) et de provenance royale, estimée 8 000 euros, ou encore une paire de girandoles d’époque Directoire en bronze patiné et doré à trois lumières (lot 183) pour laquelle 20 à 30 000 euros sont attendus. D’autre part, beaucoup d’objets de style ou de charme rythmeront cette vente à l’instar d’une lampe à l’antique en bronze patiné vert (lot 95), d’une jolie vasque du XIXe siècle en marbre vert (lot 96) et d’un ensemble de douze assiettes du XIXe siècle en porcelaine de Paris (lot 128). Ces lots sont accessibles dans une fourchette de 1 000 à 4 000 euros. Compte tenu de leur intérêt uniquement décoratif, il est conseillé à l’enchérisseur de ne pas aller au-delà de leur estimation.

- Dessins et tableaux, bel ameublement provenant d’un appartement parisien, le 8 octobre à 15 heures chez Christie’s, 9 avenue Matignon, 75008 Paris, tél. 01 40 76 85 85. Exposition publique : du 4 au 7 octobre, de 10h à 18h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°155 du 27 septembre 2002, avec le titre suivant : Appartement à saisir

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque