Samedi 21 septembre 2019

L’UNESCO dit « oui aux voyages, non au trafic » des biens culturels

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2014 - 192 mots

PARIS [10.03.14] – L’UNESCO lance sa première campagne de sensibilisation au trafic illicite des biens culturels dans le tourisme, en partenariat avec l’Organisation Mondiale du Tourisme (UNWTO) et le Bureau International de lutte contre les drogues et le crime (UNODC).

C’est lors du Salon Mondial du tourisme de Berlin (ITB Berlin), que l’UNESCO a annoncé le lancement de sa campagne visant à prévenir des dommages causés au patrimoine lors de séjours touristiques. Cette initiative tend à endiguer un trafic illicite estimé à 7 milliards de dollars par an.

D’envergure internationale, la campagne, lancée par l’UNESCO, l’Organisation Mondiale du Tourisme et le Bureau International de lutte contre les drogues et le crime, s’appuie sur différents réseaux afin de diffuser prospectus ou vidéo clips. Les hôtels Mariott ont d’ores et déjà annoncé leur participation. La société Sabre Holdings (Lastminute.com) a également fait part de son soutien pour communiquer les supports utilisés pour la campagne. Les vidéo-clips seront par ailleurs diffusés dans les aéroports.

La sensibilisation doit permettre un effet direct pour un tourisme plus responsable mais également un effet indirect sur le marché illicite des biens culturels en donnant plus de visibilité au phénomène.

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO - © Photo Rama - 2012 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque