Mercredi 20 janvier 2021

Un appel lancé par les ONG de la culture aux Nations Unies

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 mai 2014 - 400 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [05.05.14] – Plusieurs ONG veulent rappeler les objectifs de la Déclaration du Millénaire en 2000 par 189 Etats membres de l’ONU, afin de promouvoir le développement durable.

L’engagement des représentants des Etats membres pour la valorisation de la culture en tant que facteur de développement durable avait été formalisé à l’occasion de la constitution d’un agenda post-2015 aux Nations unies. Toutefois, certains réseaux internationaux de promotion de la culture ont fait une déclaration rappelant les objectifs à poursuivre dans le futur.

La « Déclaration du Millénaire », adoptée en 2000 par 189 Etats membres de l’ONU, faisait suite à une initiative lancée en 1998 d’une campagne ayant pour objectifs de « consolider l’engagement de la communauté internationale et le renforcement des partenariats avec les gouvernements et la société civile pour bâtir un monde sans laissés-pour-compte ».Un certain nombre d’objectifs ont été fixés dont l’élimination de la pauvreté, l’éducation, les villes durables non violentes et pacifiques, l’égalité des sexes, les écosystèmes et la biodiversité, et enfin, le développement économique.

Les ministres des gouvernements, le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, ainsi que l'administratrice du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), Helen Clark, s’étaient donné rendez-vous en juin 2013 afin de placer la culture au centre du programme international de développement. A cette occasion, le secrétaire général de l’organisation internationale avait tenu à faire remarquer que « trop de programmes de développement bien intentionnés ont échoué, parce qu'ils n’ont pas tenu compte des paramètres culturels. Nous devons identifier de nouveaux modèles de participation. La culture est au sommet de ce programme ». Un budget sera alloué pour les 15 prochaines années sur la base d’un document final approuvé par les Etats membres.

Cependant, les réseaux internationaux (l’ICOMOS, la Commission Culture de l’association mondiale Cités et Gouvernements locaux unis (CLGU) ou encore de Culture Action Europe), à l’origine de l’appel lancé aux représentants des Nations unies craignent une absence de mention de la culture au sein de ce document, ce qui les pousse à se manifester presque un an après les engagements pris en la matière sous l’égide de l’ONU. Appréhendé comme noyau dur du développement durable, la culture devrait être, selon ces organisations, revalorisée au sein des ODD via la mise en place d’indicateurs et de cibles.

Le 5 mai, l’Assemblée générale des Nations unies tient un débat thématique sur la place de la culture dans l’agenda de développement pour l’après 2015.

Légende photo

Signe de l'ONU à l'entrée du bâtiment de Genève - © Photo mpd01605 - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque