Samedi 15 décembre 2018

L’école Boulle mise en lumière par la ville de Paris

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 janvier 2013 - 337 mots

PARIS [17.01.13] – L’école Boulle, qui fait partie des écoles supérieures d'arts appliqués de la ville de Paris, se modernise. Pour l’occasion, différents événements sont organisés dans la capitale tout au long de l’année 2013.

Lundi 14 janvier 2013 a été lancé à l’Hôtel de Ville de Paris, « l’année Boulle », destinée à mieux faire connaître cette institution qui forme des centaines d’élèves chaque année aux métiers d’art spécialisés et au design. L’adjoint à la mairie de Paris chargé de l'innovation, de la recherche et des universités, Jean-Louis Missika, présent lors de cette annonce, avait prononcé un discours quelques jours plus tôt dans l’école parisienne qui porte le nom du célèbre ébéniste de Louis XIV, André-Charles Boulle (1642-1732).

Fondée en 1886, l’école Boulle a fait l’objet d’importants travaux menés pendant plus de quatre ans par la mairie de Paris. 86 millions d’euros ont été investis afin de rénover les 17 800 m2 de locaux existants, et d’y adjoindre 7 400 m2 supplémentaires.

La « nouvelle école Boulle » sera inaugurée les 11, 12 et 13 avril 2013. L’inauguration est accompagnée d’autres événements comme une exposition photo, une exposition découverte des métiers d’art et du design à la mairie du 12e, une vente aux enchères animée par Artcurial en mai dans les salons de l’Hôtel de Ville, destinée à vendre des objets uniques ou numérotés et donnés par des ébénistes, designers, artistes boullistes ou non, dont les profits seront utilisés pour l’inauguration de l’incubateur Faidherbe. Il y aura également une grande exposition « historique » en septembre autour du Faubourg Saint-Antoine et des métiers d’art à Paris.

Un blog est lancé à cette occasion par la mairie avec l’école, intitulé « Boulle, l’essence du design parisien ».

Cette année de mise en lumière est donc destinée à véhiculer une image modernisée et rénovée de l’école qui espère développer ses formations, en particulier ses liens avec l’enseignement supérieur, mais surtout, renforcer la formation pré-bac qui constitue le « véritable poumon de l’école Boulle » selon proviseur, Christophe Hespel.

Légende photo

Etudiant en formation à l'école Boulle © Photo courtesy Ecole Boulle

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque