Mercredi 18 septembre 2019

Le nouveau Roland Garros devrait être terminé en 2016

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 mai 2011 - 380 mots

PARIS [24.05.11] – La Fédération française de tennis et la mairie de Paris viennent de présenter leur calendrier prévisionnel pour la rénovation de Roland Garros. Celui-ci tient compte des possibles recours juridiques qui pourraient être intentés au nom de la protection des serres d'Auteuil.

Le 13 février 2011, la Fédération française de tennis décidait de maintenir le stade de Roland Garros sur son site historique de la Porte d’Auteuil. Un projet d’agrandissement et de modernisation avait alors été lancé. Trois mois après, le calendrier des travaux vient d’être annoncé par le maire de Paris Bertrand Delanoë et le président de la FFT Jean Gachassin. Les opérations de rénovation devraient être achevées en 2016.

Selon ce programme d’extension, le court n°1 devrait être supprimé en 2014 ou 2015 et remplacé par le court du Jardin des serres d’Auteuil. Seulement, ce jardin est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Ce qui interdit, en principe, toute nouvelle construction. En outre, ces réaménagements menacent certaines des serres d’Auteuil qui se situent à l’emplacement même du futur stade. Ce qui suscite l’opposition des défenseurs de l’écologie et du patrimoine.

Bertrand Delanoë a pourtant précisé que le site protégé du bois de Boulogne ne serait pas abîmé mais serait au contraire « l’occasion d’embellir Paris ». La ville en a également profité pour réaffirmer « son attachement à ce que ce projet se mette en œuvre dans le strict respect du patrimoine et sans porter atteinte, de quelque manière que ce soit, aux éléments protégés du jardin des Serres ainsi qu’à l’intégrité des collections botaniques ». Enfin, il est prévu que les espèces végétales des serres chaudes soient réintégrées sur le site ou transférées au jardin d’acclimatation.

Pour la réalisation de ces travaux et la création de ce court, la ville devra cependant faire adopter la révision du plan local d’urbanisme. Et, pour cela, il lui faudra démontrer que cette opération revêt un intérêt général au regard de la préservation d’un site naturel. Bertrand Delanoë s’est dit prêt à surmonter toute action contre cette rénovation.

Historiquement, c’est à Louis XV que Paris doit la création de ce jardin botanique qui fut un jardin décoré avant de devenir, dans les années 1900, un lieu de production horticole, conçu par l’architecte Jean Camille Formigé, orné par Jules Dalou et Auguste Rodin.

Légende photo

3 des 14 mascarons de Auguste Rodin ornant le mur de soutènement de la terrasse du Jardin des Serres d'Auteuil et détail d'un de ces mascarons - © photo - 2000 - Licence CC BY 3.0

Les 14 mascarons de Rodin ornant le mur de soutènement de la terrasse du Jardin des serres d'Auteuil édifié par Jean Camille Formigé entre 1895 et 1898 [...] ont été coulés en fonte à cette occasion d'après des modèles que Davioud avait commandé à Rodin en 1878 pour la fontaine du palais du Trocadéro. Formigé les a fait galvaniser pour éviter les coulures de rouille sur la pierre. (Source: L'Architecture, Journal hebdomadaire de la société centrale des architectes français, 14e année, n°12, 23 mars 1901) - Citation provenant de Wikimedia 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque