Dimanche 25 février 2018

Le Grand Palais veut doubler en 3 ans ses espaces d’exposition

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 25 janvier 2008

Un peu plus de deux ans après sa réouverture et un an après la constitution de l’Etablissement public qui le gère, le Grand Palais a présenté sa feuille de route pour les années à venir.

La Nef du Grand palais

Lieu d’exposition, le Grand Palais entend doubler sa surface exploitable en trois ans. Idéalement situé dans le centre de Paris, et donc très apprécié des organisateurs de salons, le site manque cependant d’espace. Disposant aujourd’hui d’une surface totale de 10 000 m², mais dans la pratique réellement 5 000 m² pour y installer des stands, il compte aménager les divers espaces, actuellement non utilisés, qui surplombent la nef. Notamment les balcons qui ceinturent l’édifice (4000 m²) et le Salon d’honneur (1200 m²) aujourd’hui occupé par le Palais de la Découverte.

Les travaux urgents de remise en état du bâtiment ayant été financés par l’Etat, il appartient maintenant à l’Etablissement public de payer les travaux. Il compte y parvenir en levant un emprunt de 40 millions d’euros, qu’il pourra aisément rembourser compte tenu de son modèle économique. Fonctionnant avec une petite équipe à plein temps (21 personnes) et ayant variabilisé toutes les dépenses occasionnées par la location du lieu, il est lui loisible de fixer les prix qu’il souhaite pour couvrir ses coûts voire, comme c’est prévu dégager un bénéfice d’environ 2 millions d’euros. Seule contrainte, mais de taille, les divers chantiers se dérouleront sans fermer le site.

Les travaux portent également sur le confort, aujourd’hui plus que spartiate, offert aux visiteurs, en particulier la climatisation et les services attendus pour un tel lieu. Il est prévu également de confier à un artiste la décoration du tympan du grand escalier d’honneur dans la nef.

La programmation entend rester fidèle à la lettre de mission du ministre : des expositions d’art contemporain et des foires et salons. Cependant il est d’ores et déjà prévu d’y organiser en 2010 les championnats du monde d’escrime.

Le Grand Palais ne se réduit pas à la nef. En raison de son immensité, le bâtiment construit en 1900 pour l’Exposition Universelle ne s’appréhende pas facilement pour un touriste de passage. Il abrite en effet à l’ouest le Palais de la Découverte et au nord les Galeries du Grand Palais lieu des grandes expositions d’art.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque