Dimanche 28 février 2021

Le CMN s’associe à My Major Company et lance un appel au mécénat grand public

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 9 novembre 2012 - 535 mots

PARIS [09.11.12] – Le Centre des monuments nationaux (CMN) et le site de financement participatif My Major Company (MMC) se sont associés pour la première fois dans un projet de mécénat populaire et ont lancé, mercredi 7 novembre, des appels aux dons pour la restauration de quatre monuments historiques.

Pour le président du CMN, Philippe Bélaval, « l’appel au mécénat populaire n’est pas une première ». Mais cette fois, l’établissement public compte bien élargir son public en s’associant au site My Major Company.

Pionnier du crowdfunding (financement participatif) musical depuis 2007, MMC a notamment révélé des artistes comme Grégoire, Irma ou encore Joyce Jonathan. Très vite, la popularité du site lui a permis de se diversifier dans les domaines de la BD et du cinéma. Dernière nouveauté en date, le patrimoine. « Cette initiative nous permet "d'évangéliser" le marché, de faire savoir que tous les Français peuvent jouer un rôle dans le financement de la culture » a confié son directeur général Victor Lugger.

Les deux entités ont ensemble sélectionné quatre chantiers de restauration pour cette première initiative : le dôme du Panthéon, le pont-levis du Mont-Saint-Michel, la Dame Carcas de la cité médiévale de Carcassonne et la statue d’Hippomène et Atalante du domaine Saint-Cloud.

Pour Victor Lugger, ce grand projet est aussi l’occasion de parler différemment de culture, « de parler de manière plus moderne, plus ludique, plus interactive du patrimoine pour sensibiliser les plus jeunes, les moins de 50 ans ». Ainsi, chaque projet est accompagné d’une vidéo de présentation du monument en question et des actions concrètes de restauration du CMN ; « c'est une occasion d'informer sur le monument, son histoire, sur les métiers qui interviendront sur le projet comme les architectes des musées nationaux » ajoute le directeur. Une section « commentaires » pour chaque monument permet également aux internautes d’interagir entre eux et de poser des questions, auxquelles répond un représentant du CMN. Une plateforme interactive donc, qui pour Victor Lugger, est un moyen de s’approprier et de se rapprocher du patrimoine.

Depuis le lancement de l’opération, mercredi 7 novembre, 119 % des 5000 euros (soit 5945 euros) pour le pont-levis du Mont-Saint-Michel ont déjà été atteints, et 74 % (soit 3718 euros) pour le Panthéon. Les deux autres sites ne rencontrent pas le même succès pour le moment, avec 1300 euros récoltés pour Dame Carcas et 905 pour le domaine de Saint-Cloud. Mais les appels aux dons ne se clôturent que le 1er mai 2013.

Les deux organismes prévoient de remercier les internautes selon leur engagement ; un remerciement personnalisé sur leur page facebook dès 1 euro, son nom sur la bâche de construction du site à partir de 5 euros, un certificat officiel de mécène à partir de 30 euros, sa photographie sur la bâche de construction à partir de 150 euros et une invitation à l’inauguration du site à partir de 300 euros. Ils rappellent également que chaque internaute participant à hauteur de 30 euros bénéficie d’une réduction fiscale.

Dans le cas où les sommes demandées ne seraient pas atteintes, les dons seront reversés aux internautes.

Et pour que MMC, compagnie privée, y trouve son compte, l’entreprise touchera 10% des montants levés, si les objectifs de collectes sont atteints.

Légende photo

L'hôtel de Sully où se situe le Centre des monuments nationaux, Paris - © Photo maggie loves hopey - 2005 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque