Samedi 29 février 2020

Dany Boon à la rescousse du beffroi de « Bienvenue chez les Ch’tis »

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2015 - 332 mots

BERGUES (NORD-PAS-DE-CALAIS) [21.10.15] – Rendu célèbre par le film « Bienvenue chez les Ch’tis », le beffroi de Bergues nécessite une importante restauration. La municipalité a fait appel à l’acteur Dany Boon pour le lancement de la campagne de financement.

Le beffroi de Bergues, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005, menace de se déstructurer à cause du temps, de l’usure et des visites. Rendu célèbre par le film « Bienvenue chez les Ch’tis », l’édifice bénéficiera du soutien de l’acteur Dany Boon pour récolter les fonds nécessaires à sa restauration, relate La Voix du Nord.

« L’évolution est rapide et inquiétante », souligne Jacques Martel, carillonneur officiel du beffroi de Bergues depuis 1999, qui fait régulièrement état des diverses dégradations observées dans la charpente auprès de la municipalité. En effet, le beffroi souffre d’importants problèmes structurels, et l’assemblage de poutres présente par endroit des écarts de près de 20 centimètres, risquant de provoquer l’affaissement de la charpente. Une expertise des bâtiments de France réalisée au printemps dernier venue confirmer les inquiétudes du carillonneur, la municipalité a décidé de réagir rapidement, avant qu’il y ait une tempête.

Sylvie Brachet, maire de Bergues, fait d’abord appel à la région et au département afin d’obtenir les fonds pour la restauration, estimée à 600 000 euros, mais sans succès. Finalement Sylvie Brachet décide de se tourner vers le mécénat populaire, et elle a l’idée de demander de l’aide au comédien Dany Boon, ayant mis à l’honneur le beffroi dans son film.

Ce dernier, très attaché au beffroi car son grand-oncle Adalbert Carrière en était carillonneur, s’est engagé dans la campagne de financement, pour laquelle il participera au film de lancement. Le comédien a également évoqué sur France 3 Nord Pas de Calais la possibilité de dédicacer des scénarios de « Bienvenue chez les Ch’tis » et de les vendre pour récolter les fonds nécessaires.

Par ailleurs, une consolidation provisoire renforcera dès la semaine prochaine le beffroi, pour un montant estimé à 10 000 euros.

Légende photo

Le beffroi de Bergues © Photo Velvet - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque