Lundi 17 décembre 2018

Le Chili demande une indemnisation pour les dommages causés par le rallye Dakar sur ses sites archéologiques

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mai 2010 - 317 mots

SANTIAGO (CHILI) [14.05.10] – Le Conseil des monuments nationaux (CMN) chilien demande une indemnité à l’Institut national des sports (IND), organisme qui accueille le rallye Dakar 2010 pour les dommages causés sur des sites archéologiques lors de son passage en janvier 2010.

Un rapport archéologique révélé par le journal El Mercurio livré au CMN chilien a constaté des dommages sur 56 des 111 sites archéologiques et patrimoniaux traversés par le rallye en 2010. L’organisme demande un dédommagement de 570 000 dollars soit environ 450 000 euros pour les dégâts engendrés par le passage du rallye Dakar 2010 dans la région de Quillaga dans le nord du pays. Les conclusions du rapport ont été envoyées à l’IND.

Cette démarche n’est pas une première de la part de l’organisme. En 2009, celui-ci avait également demandé une compensation – mais dont le montant n’a pas été communiqué – pour les atteintes portées au patrimoine. Le rapport 2009 faisait état de nombreuses destructions de matériel – lithique, céramique, ossements humains remontant jusqu’à 9 000 avant J.-C. ) – et des dommages stratigraphiques qui privaient ce matériel de contexte de découverte.

Le document relève également pour l’édition 2010 une perte de données archéologiques dans 13 des 56 sites touchés à des degrés différents. Quatre ont été détériorés à plus de 50%.

Pour Oscar Acuna, le secrétaire du CMN, ces incidents sont dûs à des failles au niveau de la politique de prévention. L’étude archéologique menée en amont et qui doit recenser les sites à risques n’a été remise qu’en novembre 2009, laissant un délai trop court au CMN pour mettre en place un programme de préservation.

Pour l’édition 2011, Acuna demande que ce rapport soit prêt au mois d’août de sorte à définir le parcours du rallye. Par ailleurs, le CMN veut aussi que la délégation en charge de l’organisation en charge du tracé de la course soit accompagnée d’une équipe d’archéologues.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque