Le CMN porte plainte après l’intrusion violente d’infirmiers anesthésistes dans l’Arc de Triomphe

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juin 2010

PARIS [11.06.10] – Le Centre des monuments nationaux (CMN) a déposé plainte auprès du commissariat du VIIIe arrondissement de Paris pour violence en réunion suite à l’intrusion brutale d’infirmiers anesthésistes dans l’Arc de Triomphe.

Le CMN, établissement public placé sous la tutelle du ministère de la Culture en charge de la conservation, de la restauration et de la gestion d’une centaine de monuments nationaux dont l’Arc de Triomphe a porté trois plaintes pour violence en réunion au commissariat du VIIIe arrondissement. Après avoir paralysé le trafic de la gare Montparnasse le 18 mai dernier, les manifestants infirmiers anesthésistes ont bloqué mardi 8 juin la place de l’Etoile (VIIIe arrondissement) et ont investi violemment l’Arc de Triomphe.

D’après l’AFP, un petit groupe de manifestants, en possession de billets, sont montés sur la terrasse du monument avant de prendre de force les talkies-walkies des agents de sécurité et de déplier une banderole chargée d’objets. Ils ont été rejoints par « une deuxième vague de manifestants, plus nombreuse et plus violente » qui s’en est pris au personnel et à l’administrateur du monument.

Le CMN a condamné ces actes qui ont « gravement porté atteinte à la sécurité » du personnel, des visiteurs et qui ont aussi risqué d’endommager le monument actuellement en restauration.

A l’appel de syndicats et collectifs, les infirmiers anesthésistes manifestaient pour demander la reconnaissance de leur spécialité au niveau Master (bac 5). La manifestation du 8 juin s’était déroulée dans un climat plutôt tendu avec les forces de l’ordre qui ont procédé à des tirs de gaz lacrymogène et à des interpellations. La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a déploré ces manifestations de violence qui entravent le processus de dialogue.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque