Dimanche 9 décembre 2018

Le budget du Département pour la Culture britannique enregistre un déficit de 100 millions de livres

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 juillet 2009 - 242 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [24.07.09] – Le Département pour la Culture, les Médias et les Sports a un « trou » de 100 millions de livres, menaçant plusieurs projets museaux, dont les extensions de la Tate Modern et du British Museum.

La ministre de la Culture Barbara Follett a récemment déclaré que les fonds promis à des projets, tels les extensions de la Tate Modern et du British Museum, n’étaient plus assurés en raison de la conjoncture économique. Mais cette raison ne serait pas la seule.

Les journaux britanniques du 23 juillet, dont le Guardian, annonçaient un trou de 100 millions de livres dans le budget du Département pour la Culture, les Médias et les Sports. Des lettres ont été déjà envoyés aux plus grands musées britanniques avertissant que des dizaines de millions de livres d’investissement du gouvernement devront être récupérés pour boucher le déficit.

Le DCMS a confirmé la nécessité de faire des économies, mais a refusé d’expliquer comment il a réussi à dépasser son budget de 100 millions de livres. « Notre budget est à présent largement dépassé. Les ministres sont en train d’examiner les raisons de ce déficit et cherchent des solutions. Il est possible que des décisions difficiles soient nécessaires, mais aucune n’a pas été faite pour l’instant », a affirmé une porte-parole.

A part la Tate Modern et le British Museum, la construction d’une nouvelle cinémathèque et d’un accueil des visiteurs à Stonehenge se trouvent parmi les projets menacés.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque