Vendredi 14 décembre 2018

Royaume-Uni : l’Etat veut réduire les fonds pour la construction des extensions de la Tate et du British Museum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 juillet 2009 - 209 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [23.07.09] – La ministre de la Culture britannique a révélé au journal The Times que les fonds promis pour la construction des grands projets muséaux, comme celui de la Tate Modern et du British Museum, ne sont plus assurés.

En décembre 2007, James Purnell, le secrétaire de la Culture britannique de l’époque, avait annoncé une aide financière de 70 millions de livres à la Tate Modern et au British Museum pour leur extension. Mais avec l’actuelle conjoncture économique, les fonds promis ne sont plus assurés.

La ministre de la Culture Barbara Follett a affirmé au journal The Times que les 22,5 millions de livres promis pour l’extension du British Museum, dont le coût total est de 135 millions de livres, ne sont plus garantis. Cette décision pourra être appliquée au projet d’un nouveau bâtiment de la Tate Modern.

« Le Secrétaire d’Etat et moi sommes en discussions avec eux. Ce sont des idées géniales et nous aimerions apporter notre soutien mais en ce moment c’est très difficile. Il y a beaucoup de projets pour très peu d’argent », a expliqué Follett au Times.

Le Département pour la Culture, les Medias et les Sports a annoncé également la réduction du budget pour l’année 2010-2011 des musées qu’il subventionne.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque