Dimanche 17 novembre 2019

L’artiste Ai Weiwei fera partie du jury du prochain Festival du film de Stockholm

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 25 septembre 2013 - 272 mots

STOCKHOLM (SUEDE) [24.09.12] – L’artiste et dissident chinois Ai Weiwei a été choisi pour devenir juré lors du Festival du film de Stockholm de 2013.

Ai Weiwei, 56 ans, a été choisi par la directrice du Festival du film de Stockholm, Git Scheynius, pour faire partie du jury de la prochaine édition de l’événement qui aura lieu du 6 au 17 novembre 2013, avec pour thème la liberté.

« Il est l’un des artistes les plus intéressants de la planète actuellement » a-t-elle expliqué, arguant du fait que la confiscation de son passeport par les autorités chinoises qui empêchent ses déplacements à l’international en fait un « symbole de la répression des artistes et des journalistes ». Ce choix, à priori voué à l’échec puisque l’artiste ne pourra très vraisemblablement pas se déplacer pour assister au festival et reste difficilement joignable, est motivé par la volonté de faire pression sur le gouvernement chinois et ainsi dénoncer à l’international la censure et la répression à l’égard de la liberté d’opinion en Chine. Ai Weiwei a en effet été emprisonné 81 jours en avril 2011 à cause de ses dénonciations incessantes du régime politique de son pays. Sa maison à Pékin est également placée sous surveillance vidéo.

Si les conditions de sa participation ne sont pour le moment pas établies, Git Scheynius est optimiste quant à l‘évolution de sa situation, et l’artiste lui-même serait « enchanté » de faire partie de ce jury, ayant « hâte de participer ».

Ai Weiwei a représenté l’Allemagne lors de la Biennale de Venise 2013 et est devenu ambassadeur du collectif Reporters sans frontières en juin 2013 .

Légendes photos

Ai Weiwei photographié en novembre 2009 après son opération du cerveau en Allemagne due, selon lui, aux conséquences des coups qu'il reçut par la police chinoise le 12 août 2009 - © Photo Duyanpili - Licence CC BY-SA 3.0

"Ai Weiwei Disposition" - Installation de l'artiste lors de la Biennale de Venise 2013 (événement collatéral en plus de sa participation dans le Pavillon de l'Allemagne) montrant ses conditions d'emprisonnement lors de son arrestation en 2011 par les autorités chinoises - Eglise Sant'Antonin - Venise - Italie - © photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque