Vendredi 23 octobre 2020

La vente d’art impressionniste et moderne de Sotheby’s Londres déçoit un peu

lejournaldesarts.fr

Le 9 février 2012 - 524 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [09.02.12] - Avec un bilan de 69,2 millions de livres obtenu le 8 février au soir pour sa grande vente d’art impressionniste et moderne, Sotheby’s Londres n’atteint pas l’estimation de 78 millions qu’elle s’était fixée. Quelques-uns des « top lots » de l’auctionneer n’ont pas trouvé preneur, comme les très attendus tableaux de Klimt et de Miro. Cependant au final, le produit des ventes augmente de 14,5 % par rapport à l’an dernier. De quoi rassurer le marché. PAR CAPUCINE BORDET

Lors de sa vente du soir d’art impressionniste et moderne du 8 février 2012, Sotheby’s a récolté 69,2 millions de livres (sans les frais, soit 82,9 millions d’euros) et n’atteint donc pas l’estimation annoncée de 78 millions de livres. Parmi les douze lots ravalés (sur les cinquante-trois présentés aux enchères) figurent quelques-uns des chefs-d’œuvre mis en avant par la maison de ventes, comme la très attendue Peinture de Joan Miró estimée de 7 à 10 millions de livres. Proposé entre 6 et 8 millions d’euros, Seeufer mit Birken de Gustav Klimt n’a pas non plus trouvé preneur. L’auctioneer espérait pourtant beaucoup de ce tableau après le record de 40,4 millions de dollars obtenu en novembre à New York pour Litzlberg am Attersee, un autre paysage du peintre viennois.

Mais Sotheby’s enregistre néanmoins quelques bons prix, dont vingt-cinq adjudications supérieures au million d’euros. La société de ventes réussit au final à dépasser les 68,8 millions de livres (avec les frais) réalisés en février 2011 lors de la même vacation, puisqu’elle obtient cette année un total de 78,8 millions de livres (avec les frais). Après les 5 millions de livres (avec les frais) échangés contre L’Oliveraie, le très fauve tableau de Georges Braque estimé de 2 à 3 millions, L’Entrée de Giverny en hiver de Claude Monet a été adjugé à 8,2 millions. Les peintres expressionnistes semblent également bénéficier d’une attention particulière de la part des acheteurs, puisque Die Elektrische d’Otto Dix a trouvé acquéreur à 2,9 millions (soit près de trois fois son estimation haute fixée à 1 million), Das Boskett : Alberplatz in Dresden d’Ernst Ludwig Kirchner a lui été vendu a 7 millions (son estimation haute) et Poissons et tomates de Chaïm Soutine a été adjugé à 2,7 millions (pour une estimation de 1,2 à 1,8 million).

Henry Moore a quant à lui continué à faire grimper sa cote, puisque ses quatre sculptures ont totalisé 5,6 millions de livres (avec les frais). Figure a été adjugée a 1,4 millions, et Three piece reclining figure No.2 : Bridge Prop vendue a 3,2 millions. La veille, le sculpteur totalisait déjà 25 millions de livres à la vente du soir d’art impressionniste et moderne de Christie’s, en enregistrant un nouveau record de prix à 19,08 millions de livres avec les frais (22,9 millions d’euros) pour son œuvre Reclining Figure : Festival. La société rivale de Sotheby’s a atteint un chiffre d’affaires de 125,4 millions de livres sans les frais (pour une estimation haute fixée à 127 millions) et dépasse ainsi le total de 105 millions de livres obtenu en 2008, meilleur résultat enregistré depuis cinq ans par l’auctioneer pour cette session de ventes.

Légende des photos

Claude Monet, L'entrée de Giverny en hiver, 1885, huile sur toile, 65,5 x 85,5 cm - © Photo courtesy Sotheby's.

Gustav Klimt, Seeufer mit Birken (Rive de lac avec bouleaux), 1901, huile sur toile, 90 x 90 cm - © Photo courtesy Sotheby's.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque