Samedi 21 septembre 2019

La justice portugaise bloque la sortie des 85 Miró

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 avril 2014 - 169 mots

LISBONNE (PORTUGAL) [28.04.14] – Une procédure en référé a été déclenchée par le ministère Public « en défense du patrimoine culturel » dans le cadre de la vente annoncée des 85 Miró chez Christie’s Londres en juin.

Nouveau rebondissement dans l’affaire des 85 Miró proposés initialement à la vente chez Christie’s Londres en février. Le parquet général de la République portugaise a annoncé à la presse l’initiative du ministère Public de bloquer l’exportation des œuvres en dehors du pays. Le report de la vente avait été fixé en juin par la maison de ventes, dans un accord conclu avec Parvalorem, entité chargée de réduire les dettes de la Banco Portuguese de Negocio.

Le référé déposé jeudi 24 avril veut éviter que « les œuvres de Miró, devenues propriété de l'Etat après la nationalisation de la Banco Portuguese de Negocio, ne soient dispersées sur les marchés étrangers sans que l'administration du patrimoine culturel n’ai pu enclencher une procédure pour l'inventaire et la classification de la collection  », selon le communiqué du ministère Public.

Légende photo

Joan Miró, Escritura sobre fondo rojo (Ecriture sur fond rouge), 17 février 1960, huile sur toile, 195 x 130 cm © Succession Miró / SPA, 2016 - Courtesy photo Musée de Serralves à Porto, Portugal

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque