Mercredi 12 décembre 2018

La France va restituer les têtes maories à la Nouvelle-Zélande

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 mai 2010 - 177 mots

PARIS [06.05.10] – L’Assemblée Nationale a voté à l’unanimité la proposition de loi sur la restitution des têtes maories conservées en France à la Nouvelle-Zélande.

Après le Sénat en novembre 2009, les députés ont approuvé, mardi 4 mai 2010, à 457 voix pour contre 8, le texte de loi prévoyant la restitution des quelques seize têtes maories détenues par les musées français à la Nouvelle-Zélande, a précisé l’AFP.

A l’image d’une quarantaine de musée américains et australiens et européens, le Museum d’Histoire naturelle de Rouen – à l’origine de la proposition de loi – le musée du Quai Branly, mais aussi les différents centres de recherches universitaires devront retourner ces dernières aux autorités néo-zélandaises. Christopher Finlayson, le ministre néo-zélandais des Arts, de la Culture et du Patrimoine s’est félicité de cette décision, d’après le NouvelObs.

Le champ de compétence de la commission scientifique nationale des collections est aussi modifié et élargi à l’ensemble des collections publiques nationales. Cette dernière devra délivrer « dans un délai d’un an » un rapport de déclassement des œuvres en vue de leur restitution.

Légende photo

Collection de têtes maories (1908)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque