Mardi 18 décembre 2018

La culture rapporte plus qu’elle ne coûte à l’Etat selon le Arts Council England

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mai 2013 - 250 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [13.05.13] – Dans un contexte budgétaire serré, le rapport commandé par le Arts Council England au Center for Economics and Business Research révèle que la culture génère plus de recettes qu’elle ne coûte à l’Etat britannique.

Le Arts Council England, agence gouvernementale dédiée à la promotion de la culture en Angleterre, a publié son rapport commandé au Center for Economics and Business Research (CEBR), destiné à rendre compte de la contribution des arts et de la culture à l’économie nationale.

Cette analyse est rendue publique un mois avant l’examen des dépenses de l’Etat, à la suite duquel les ministères devront probablement faire face à des mesures d’austérité.

Selon l’analyse du CEBR, 0,4 % du PIB proviendrait de recettes liées à l’art ou la culture, alors que seulement 0,1 % des dépenses du gouvernement sont allouées à ce secteur. La culture générerait donc un plus grand chiffre d’affaire par livres sterling investies que de nombreux autres domaines.

Le secteur culturel représenterait 0,45 % des emplois au Royaume-Uni et 0,48 % de l’emploi total en Angleterre.

Toujours selon ce rapport, 856 millions de livres sterling (environ 1 milliard d’euros) pourraient être attribuées directement aux dépenses liées à la culture, annuellement, par les touristes qui visitent le pays.

En démontrant l’importance du secteur culturel dans l’économie du pays, ce rapport permettra au Arts Council England, de mieux négocier son budget auprès du gouvernement britannique. En l’espèce, l’accent devrait être mis sur l’éducation artistique et culturelle et au développement des industries créatives.

Légende photo

Logo de l'Arts Council England - source www.artscouncil.org.uk

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque