Mercredi 20 novembre 2019

La collection d’art de l’ambassade britannique en Libye serait détruite

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2011 - 209 mots

TRIPOLI (LIBYE) [06.06.11] – A Tripoli, des attaques libyennes ont endommagé le bâtiment de l’ambassade britannique. Il en serait de même pour les œuvres d’art qu’il contenait.

Le 1er mai 2011, la presse internationale relayait partout la même information : une frappe aérienne de l’OTAN venait de tuer le fils et les petits-fils du colonel Kadhafi, le dirigeant libyen. En réaction à cette nouvelle, les Libyens de Tripoli décidaient de s’en prendre aux missions étrangères établies dans la ville, y compris à l’ambassade du Royaume-Uni.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, avait alors accusé Kadhafi de ne pas protéger les représentants du Royaume-Uni en Libye et ce au mépris de la Convention de Vienne. Pourtant, l’ambassade de son pays a été brûlée et les œuvres d’art qu’elle contenait détruites. Quant à son personnel, celui-ci avait quitté les lieux en début d’année.

Ce qui a permis au ministère britannique de la Culture, des Médias et du Sport d’avancer que les treize œuvres réputées détruites auraient peut-être pu être volées avant les attaques. Compte tenu de la taille imposante de certaines pièces, cette thèse a immédiatement été réfutée. Cependant, les informations relatives aux œuvres concernées ont quand même été communiquées aux bases de données pour œuvres volées.
(Avec BBC)

Légende photo

Tripoli - © photo Hakeem Gadi - 2010 - Licence GNU BY-FSF 1.2 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque