Mercredi 17 juillet 2019

La Casa Vicens de Gaudí­, en cours de restauration, ouvrira à l’automne 2016

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 28 août 2015 - 515 mots

BARCELONE (ESPAGNE) [28.08.15] – La Casa Vicens, première maison conçue par Antoni Gaudí­ en 1888, est en cours de restauration afin de la convertir en maison-musée. La maison, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, ouvrira pour la première fois au public à l’automne 2016.

La banque andorrane MoraBanc a acquis en mars 2014 la Casa Vicens, première maison conçue par l’architecte Antoni Gaudí, avec la volonté d’ouvrir la maison au public en 2016 rapporte La Vanguardia. Cependant, la semaine dernière Mercedes Mora, directrice exécutive de la Casa Vicens et quatrième génération à la tête de la banque, est revenue sur les évolutions du projet initial, et sur la laborieuse restauration de cette maison inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1984.

Mercedes Mora a ainsi annoncé que les équipes travaillaient actuellement avec l’objectif d’ouvrir la maison à l’automne 2016. La muséologie se donne pour mission de « présenter la première maison de Gaudí, en la montrant comme un travail essentiel pour la compréhension de son langage architectural unique et le développement du modernisme à Barcelone ». L’ambition du musée est d’expliquer le travail de l’architecte et l’ornementation de la maison, qui se réfère à la nature grâce à des « outils d'interprétation pour tous les âges ». De plus, certains espaces centraux seront entièrement dédiés à la mise en lumière de la diffusion du modernisme et de l'architecture catalans.

Après cette opération de restauration et de transformation muséographique, il sera ainsi possible de voir la maison conçue par Gaudí presque identique à ce qu’elle était lorsque l'architecte l’a remise à son client en 1888. En effet, certains éléments de la décoration originale ont été supprimés ou modifiés de manière irréversible, à cause de l'usage strictement domestique du lieu pendant plus d’un siècle et de la vente de grandes parcelles du jardin, parcelles sur lesquelles ont été construits des immeubles enserrant la maison aujourd’hui.

Antoni Gaudí avait reçu en 1878 la commande d’une maison d’été par Manuel Vicens i Montaner, propriétaire d'une usine de céramique. Avec une influence arabisante remarquable, l'architecte a conçu la Casa Vicens comme un projet intégral, comme l’ont été une multitude d’œuvres postérieures, intégrant le jardin, les portes extérieures, la façade et l'intérieur en une seule œuvre artistique cohérente. De 1899 à 2014, elle appartenait à la famille Herrero-Jover, qui l’avait acquise de la veuve de Vicens et était utilisée comme résidence principale. La troisième génération l’a mise en vente en 2007 pour 35 millions d'euros. Le montant a été abaissé alors que les mois passaient et qu’aucun acheteur n’émergeait, et c’est finalement MoraBanc qui l’a acquise, pour un montant resté secret.

La Casa Vicens est ainsi en passe de devenir une nouvelle attraction culturelle de la ville, au même niveau que La Pedrera, la Casa Batlló et la Sagrada Familia, qui attirent des millions de touristes chaque année. Une fréquentation importante est attendue alors que les contraintes physiques de l'immeuble de quatre étages, d’une surface de 1 200 mètres carrés avec le jardin, « imposent une réflexion sur les risques possibles », explique Mercedes Mora.

Légende photo

Façade principale de la Casa Vicens, Antoni GaudÁ­ © Photo 555-Nase - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque