Vendredi 22 novembre 2019

L'Isle-Adam (95)

Un autre regard sur la Fondation des Treilles

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 22 août 2013 - 364 mots

Magnifiquement implanté en plein cœur de la ville, le Musée Louis Senlecq de L’Isle-Adam a été fondé en 1939 et installé dans la Maison des Joséphites, une belle et simple bâtisse XVIIe.

Ouvert au public en 1950, ce petit musée de la région parisienne s’est donné les moyens au cours des quinze dernières années d’une annexe dédiée à l’art moderne et contemporain et d’un centre d’art adossé à une donation d’œuvres de Jacques Henri Lartigue. Fort d’une programmation qui témoigne d’une large ouverture d’esprit, le Musée Senlecq a choisi de jeter cet été un « nouveau regard sur la collection de la Fondation des Treilles ».

Picasso, Laurens, Ernst, Sima, Giacometti, Brauner, Takis… dessins, peintures et sculptures composent le fonds d’œuvres de cette collection constituée au fil du temps et de son amitié avec les artistes par Anne Gruner Schlumberger. Fille aînée de l’industriel Conrad Schlumberger, celle-ci fut jusqu’à sa mort en 1993 l’un des mécènes les plus actifs du XXe siècle, à l’instar de ses deux sœurs Dominique de Ménil et Sylvie Boissonnas. D’une grande discrétion et d’un goût sûr, elle a choisi d’installer sa collection à Tourtour, dans le Haut-Var, dans un cadre naturel prestigieux, au sein d’une Fondation dite des Treilles.

Le choix des œuvres présentées à L’Isle-Adam s’offre à voir comme un florilège de l’excellence de la modernité en un parcours scénographique qui place la figure et l’objet au centre d’un univers riche en inventions plastiques, jouant tant du réel que du mythe, et du symbolique que du littéraire. Le corps et l’objet y trouvent notamment leur compte dans une équivalence esthétique que sanctionne l’emploi qu’en a fait un artiste comme Victor Brauner, dans cette veine surréaliste et ludique qui ne manque jamais ni d’esprit ni d’humour.

De deux choses l’une : soit on connaît la Fondation des Treilles et cette singulière collection et on la redécouvre sous un autre angle ; soit on ne les connaît pas et on se jure d’y aller dès la prochaine descente dans le Sud. C’est dire si cette exposition donne envie !

Infos pratiques

« Une collection réinventée »,jusqu’au 13 octobre 201 Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq, 31, Grande Rue, L’Isle-Adam (95), musee.ville-isle-adam.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°660 du 1 septembre 2013, avec le titre suivant : Un autre regard sur la Fondation des Treilles

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque