Dimanche 25 octobre 2020

Toulon (83)

Oser l’architecture

Hôtel des arts - Jusqu’au 18 novembre 2012

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 10 octobre 2012 - 335 mots

La ville comme lieu de socialisation et d’échanges sur lequel les artistes portent un regard particulier : Ricardo Vasquez, nouveau directeur de l’Hôtel des arts de Toulon, a choisi pour sa première exposition la ligne artistique tournée vers la ville et la Méditerranée et propose une réflexion sur les expérimentations architecturales de la région.

Il existe souvent un hiatus de lecture entre le patrimoine et l’architecture contemporaine, et son  propos est de tirer un fil entre l’histoire et le présent. La question des diverses formes de combinaisons possibles entre tradition et modernité est récurrente dans la discipline architecturale. C’est le premier des sept thèmes abordés dans le parcours, thèmes qui traversent les débats depuis l’invention du métier d’architecte à la Renaissance et dont les contenus évoluent au gré des mutations de la société.

Le plus sensible reste celui de la ville et de l’urbanité dont le Mouvement moderne a apporté l’un des exemples d’intégration les plus frappants avec la « cité radieuse » de Le Corbusier, mais dont l’urbanisation à tous crins durant les Trente Glorieuses a stoppé l’idéal. La sensibilité postmoderne a, heureusement, réhabilité les valeurs de l’urbanité traditionnelle. Le projet le plus poétique porte sur la poursuite du lien entre les trois arts majeurs : peinture, sculpture et architecture, distendu par la spécialisation du travail de l’artiste du XXe siècle puis renoué par  les désirs de collaborations entre les disciplines.

La visite se veut pédagogique – un peu trop – tout en  associant au contenu  de beaux objets, de beaux dessins et de belles architectures afin de concilier intellect et sensibilité : pas moins de cent trente documents graphiques, des photos anciennes ou récentes projetées sur murs d’écrans, des maquettes traditionnelles et numériques des édifices présentés, des interviews filmées d’architectes, une sculpture de Bernar Venet et  plusieurs œuvres du sculpteur Marino di Teana qui font le lien entre sculpture et architecture.

Voir « Oser l’architecture »

Hôtel des arts – Centre méditerranéen d’art du conseil général du Var, 236, bd Général-Leclerc, Toulon (83), www.hdatoulon.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°651 du 1 novembre 2012, avec le titre suivant : Oser l’architecture

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque