Samedi 24 février 2018

Opération galeries

Par Marie Maertens · L'ŒIL

Le 21 novembre 2008

Paris, Londres, Venise, New York, Miami, Singapour, Hong Kong, Séoul, Monaco, Dubaï… Ce ne sont pas simplement des villes qui font rêver mais les sites d’Opera Gallery qui opère en réseau.

Ce C.V. pourrait faire pâlir d’envie tous les marchands d’art et forcer à se demander quel est le secret de ceux qui, comme Opera Gallery, s’implantent dans les quartiers les plus chics. « Le travail, le travail et toujours le travail !, martèle Fatiha Amer, l’une des collaboratrices de la galerie parisienne, ajouté à une direction entreprenante et une grande collaboration entre nous tous. Car Opera Gallery n’est pas juste une marque. » Ils sont aujourd’hui dix-huit à apporter leur savoir-faire à la maison de Paris et plus de soixante-dix dans le monde.
Chaque galerie se présente comme une collection particulière mettant en avant différents types d’œuvres. Les accrochages font se côtoyer aussi bien les classiques comme Picasso, De Staël ou Chagall, que des contemporains tels que Mauro Corda, présenté à Paris jusqu’au 20 décembre 2008. Les noms d’artistes se comptent par dizaines. Les œuvres circulent dans le monde entier à un rythme suffisamment rapide pour que les clients aient des présentations renouvelées toutes les semaines. Et chaque antenne qui ouvre, avec un marché évidemment plus local, propulse ensuite à l’international les plasticiens rencontrés sur place. Un concept de collection doté d’une sacrée dynamique !

Voir

« Opera Gallery », Exposition de Mauro Corda
356, rue Saint-Honoré, Paris Ier
www.operagallery.com
jusqu’au 20 décembre 2008.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°608 du 1 décembre 2008, avec le titre suivant : Opération galeries

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque