Samedi 15 décembre 2018

« Normandie impressionniste », une deuxième édition plus ambitieuse

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 14 décembre 2012 - 433 mots

Avec plus d’un million de visiteurs pour sa première édition en 2010, le Festival Normandie impressionniste avait dépassé lui aussi les attentes.

Aussi, forte de ce succès, la deuxième édition, qui se déroulera du 27 avril au 29 septembre 2013 sur l’ensemble du territoire normand avec l’eau pour thème, s’est-elle étoffée en projets labellisés, festifs et éducatifs : six cents contre deux cents il y a deux ans. « Une montée en puissance tant en quantité qu’en qualité, notamment au niveau des expositions », précise Françoise Gaudin, chef de projet. Cette année, pas moins de cinq expositions majeures contre deux en 2010 sont ainsi proposées [lire le calendrier des expositions 2013].

Les retombées économiques
Cinq expositions phares, dont trois – celles de Rouen, de Caen et du Havre – sont organisées pour la première fois en partenariat avec la Réunion des musées nationaux-Grand Palais. « Nous souhaitions leur donner une autre dimension, en particulier par des prêts d’œuvres exceptionnels », explique Françoise Gaudin. D’autant qu’il s’agit en 2013 de pousser encore plus loin les résultats, avec un budget de 5,5 millions identique à celui de la première édition. En 2010, et selon l’évaluation menée à la suite de cette édition, les Français avaient constitué 80 % des visiteurs, les Normands représentant 70 % de ces derniers, tandis que le taux d’étrangers atteignait 20 % ; 56 % de l’ensemble des visiteurs étant des personnes qui découvraient le musée dans lequel elles se rendaient.

Concernant les retombées économiques, l’étude chiffrait à 35 % les visiteurs qui avaient acheté des produits culturels dans la boutique du musée, à 38 % la proportion qui avait consommé un repas dans un restaurant, bar ou brasserie à proximité et à 28 % ceux qui avaient résidé à l’hôtel. L’hôtellerie en Normandie avait connu alors des taux d’occupation en hausse de 1,2 à 2,3 points entre juin et septembre, avec un pic en juillet à 4,4 points à Rouen et dans la vallée de la Seine. En passant pour la première fois un partenariat avec le Comité régional du tourisme de Paris-Île-de-France (qui disposera désormais d’un point information à Giverny, autrement dit hors de sa zone), le Comité régional du tourisme de Normandie entend booster ces chiffres, en augmentant notamment la part de visiteurs hors région, spécialement ceux qui viennent de loin. Pour le CRT de Paris-Île-de-France, l’enjeu est d’irriguer davantage en dehors de Paris, notamment vers Auvers-sur-Oise, Barbizon, Chatou et Giverny. Dès avril, quatre circuits seront ainsi proposés dont un reliant Orsay à Barbizon, un autre Orsay à Giverny.

Festival Normandie impressionniste

Du 27 avril au 29 septembre 2013, www.normandie-impressionniste.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°653 du 1 janvier 2013, avec le titre suivant : « Normandie impressionniste », une deuxième édition plus ambitieuse

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque