Vendredi 20 septembre 2019

Paris 3e

Mounir Fatmi, en galerie

Galerie Yvon Lambert jusqu’au 28 février 2014

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 février 2014 - 104 mots

C’est le premier solo show de Mounir Fatmi, né en 1970, chez Yvon Lambert. À cette occasion, l’artiste marocain dévoile un nouvel ensemble d’œuvres (vidéo, installation néons, performance, sculpture) questionnant les paradoxes de la représentation du sacré.

Ainsi en est-il dans sa pièce intitulée La Divine Illusion, où des tests de Rorschach sont peints sur des livres sacrés : Fatmi, par le biais d’une grammaire de l’identité et de la controverse, pousse le spectateur à oser la remise en question des images ; la vidéo Sleep, représentant Salman Rushdie endormi, devait être montrée à l’IMA en 2012, mais elle avait été censurée. Pas ici.

« Mounir Fatmi, They Were Blind, they Only Saw Images »

Galerie Yvon Lambert, 108, rue Vieille-du-Temple, Paris-3e
www.yvon-lambert.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°666 du 1 mars 2014, avec le titre suivant : Mounir Fatmi, en galerie

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque