Vendredi 19 octobre 2018

Monet collectionneur

Par Eric de Chassey · L'ŒIL

Le 1 novembre 1999 - 164 mots

Dans le don mémorable que fit Michel Monet, le second fils de l’artiste, au Musée Marmottan en 1966, figurait un certain nombre de dessins, pastels, aquarelles signés Forain, Guys, Jongkind, Pissarro... Une sélection d’une trentaine de ces œuvres sortent des réserves, certaines pour la première fois, et donnent un aperçu de la collection de Monet. Plus que ses goûts personnels, c’est tout l’entourage du père de l’impressionnisme qui est restitué ici. La plupart des œuvres proviennent en effet de cadeaux ou d’échanges avec ses amis et compagnons de plein air, du Havre ou d’Argenteuil. À noter, quelques portraits du peintre, tel celui de Renoir en 1873, figurant un Monet hirsute, littéralement absorbé par son travail. Quelques œuvres témoignent par ailleurs d’une politique d’acquisition volontaire, notamment Falaises près de Dieppe de Delacroix, véritable prémisse de l’Impression, soleil levant. Et, jouant en contrepoint, des travaux de son admirateur et disciple Signac, qui porta à leur sommet les recherches du maître.

BOULOGNE-BILLANCOURT, Bibliothèque Marmottan, jusqu’au 18 décembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°511 du 1 novembre 1999, avec le titre suivant : Monet collectionneur

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque