Samedi 24 février 2018

Marimekko jetée à l’eau

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 7 août 2007

Marimekko est à la Finlande ce que La Piscine est à Roubaix : un emblème. Et à la philosophie de la première, « design pour tous » fait écho celle du second : « un musée pour tous ». Il était donc naturel que le musée roubaisien consacre une exposition à cette marque au cœur de l’histoire du textile et du design du xxe siècle, en lien direct avec l’âme textile de la ville. L’histoire de Marimekko reflète celle de la Finlande et des progrès accomplis par son industrie dans la seconde moitié du xxe, mais son audace avant-gardiste et son originalité la propulsèrent sur la scène internationale et tracèrent la voie de nombreuses entreprises.
En plaçant ses créateurs au cœur de sa communication, Marimekko fut la première fabrique textile à associer design et industrie. Elle innova en forgeant un concept marketing embrassant la totalité de l’environnement intérieur. La marque représente depuis cinquante ans un style de vie. Au centre de l’exposition, une scénographie superbe dispose au sol, tel un jardin fleuri, les carrés de tissus aux motifs exubérants et aux couleurs éclatantes si identifiables de la marque. Autour, la collection de vêtements et ses modèles mythiques ainsi que les objets représentatifs de l’univers Marimekko. Durant la rétrospective, de nombreuses manifestations périphériques rythment cet événement.

« Marimekko », La Piscine - Musée d’Art et d’Industrie, 23, rue de l’Espérance, Roubaix (59), jusqu’au 14 janvier 2007.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°587 du 1 janvier 2007, avec le titre suivant : Marimekko jetée à l’eau

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque