Samedi 22 février 2020

Paris 4e

Les artistes chez les architectes

Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 17 janvier 2016

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 22 octobre 2015 - 294 mots

L’art contemporain s’invite pour la première fois dans l’antre parisien de l’architecture, le Pavillon de l’Arsenal.

« Il s’agit de réunir des artistes qui interrogent les thématiques de l’architecture et de l’urbanisme et les expérimentent sans les contraintes auxquelles sont soumis les architectes. L’idée est d’ouvrir de nouveaux angles de réflexion », explique Didier Gourvennec Ogor, co-commissaire de l’exposition avec l’artiste Grégory Lang. Dans tout l’espace du Pavillon et à travers une sélection rigoureuse de cinquante-six œuvres, plusieurs questions sont abordées comme les flux, l’espace, les mesures, l’écologie, dans un souci de susciter l’inspiration, mais sans imposer de réponses. Aucun parcours n’est privilégié, et les œuvres se font écho à différents niveaux, permettant de créer un vivier fécond d’idées. Certaines renvoient directement au travail des architectes. Ainsi de La Maison du fada d’Alexandre Périgot, maquette tubulaire à l’échelle 1/15 de la Cité radieuse. Larissa Fassler relève les flux autour de la place de la Concorde et Anne-Valérie Gasc interroge la temporalité du bâti en filmant de l’intérieur la démolition d’un immeuble grâce à une crash box. D’autres artistes sont plus inattendus, comme JR qui inscrit dans l’espace urbain les portraits des anciens habitants, comme une mémoire dans les murs. Pedro Cabrita Reis a soumis pour l’occasion un autoportrait réalisé à partir de matériaux récupérés sur un chantier : la ville devient une définition de l’individu. On retrouve sans surprise les stars-artistes, comme on parle des « starchitectes » : un pavillon de Dan Graham, une cabane éclatée de Daniel Buren, un escalier de Lang/Baumann. Les commissaires proposent le fruit de leur travail dans un imposant et exigeant ouvrage réunissant au total deux cent cinquante-six artistes. « Un livre de référence qui, je l’espère, ouvrira des pistes pour d’autres expositions », souhaite Dider Gourvennec Ogor.

« Artistes et architecture. Dimensions variables »

Pavillon de l’Arsenal, 21, boulevard Morlan, Paris-4e, www.pavillon-arsenal.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°684 du 1 novembre 2015, avec le titre suivant : Les artistes chez les architectes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque