Le Sahara vu par les peintres

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 1 novembre 2006

L’exposition « Peintres du désert » nous invite à découvrir le plus grand désert de la planète : le Sahara. Elle rend hommage à des artistes qui, dans des conditions parfois difficiles, ont su rendre sensible l’émotion délivrée par ces terres arides.
La prise d’Alger en 1830 ouvre la voie à la conquête du Sahara par les armées françaises. Soldats, savants, missionnaires et artistes découvrent un univers souvent hostile, et des peuples jusqu’alors ignorés ou inconnus. Le peintre et écrivain romantique Eugène Fromentin (1820-1876) visite l’Algérie en 1846. L’intensité des couleurs, le rythme et la magie de la lumière et des formes, la noblesse des habitants l’éblouissent. Sans excès de pittoresque ni pathos, ses peintures exaltent une grandeur qui lui semble issue tout droit de l’Antiquité grecque et romaine.
On retrouve ce même respect et cette admiration pour les hommes du désert chez Gustave Guillaumet (1840-1887) avec Campement d’un goum aux frontières du Maroc (1869) ou chez Eugène Alexis Girardet (1853-1907), Caravanes dans les dunes de Bou-Saada. Les peintures d’une quinzaine d’autres artistes du xixe et du xxe siècles, parfois plus anecdotiques, témoignent d’un intérêt jamais démenti pour le Sahara et ses habitants.
Bienvenue en cette année baptisée « Année internationale des déserts et de la désertification » par l’ONU, l’exposition porte, par ailleurs, une attention particulière aux Touaregs et aux Maures. Des armes, des objets de la vie quotidienne, des bijoux et des instruments de musique témoignent d’une culture extrêmement élaborée. L’accroissement de la sédentarisation, la perte des valeurs traditionnelles et, concernant les Touaregs, leur exclusion de l’exploitation de nouvelles richesses minières dans l’Aïr, au Niger, menacent des équilibres culturels déjà fragilisés par la progression des zones arides.

« Peintres du désert.”ˆExplorations artistiques au Sahara 1850-1975 », musée des Beaux-Arts et d’Archéologie Joseph Déchelette, 22, rue Anatole-France, Roanne (42), tél. 04 77 23 68 77, jusqu’au 26 novembre 2006.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°585 du 1 novembre 2006, avec le titre suivant : Le Sahara vu par les peintres

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque