Vendredi 25 septembre 2020

Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles (Belgique)

Le Mima, laboratoire d’un nouveau genre

Mima Jusqu’au 28 août 2016

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 27 juin 2016 - 283 mots

Difficile de ne pas parler de Molenbeek lorsque l’on évoque l’ouverture du Millennium Iconoclast Museum of Art (Mima). Ce musée d’un nouveau genre est en effet situé en bord du canal de cette petite commune du centre de Bruxelles, dans les anciennes brasseries Belle-Vue.

Par l’un de ses malheureux tours, le hasard a voulu que l’inauguration du Mima soit d’abord fixée le jour des attentats de Bruxelles… avant d’être reportée. Le musée ayant désormais ouvert, il pourrait bien être une chance pour Molenbeek de faire parler d’elle autrement. Il est en tout cas une opportunité pour l’art de se rêver différemment. Car le Mima n’est pas un musée comme un autre : il se veut « iconoclaste », « collaboratif », « participatif », « transversal », « empathique », bref, doué des qualificatifs dont se revendiquent les générations natives du XXIe siècle. « L’an 2000 a passé, il est grand temps de repenser le musée », dit en substance le Mima qui, pour cela, tente d’apporter de nouvelles réponses à des sujets essentiels : un musée peut-il être financé autrement que par la puissance publique ? L’institution est-elle nécessairement propriétaire de sa collection ? Les artistes exposés sont-ils obligatoirement ceux visibles sur le marché de l’art ? Et celle-ci : faut-il conserver les œuvres d’art à tout prix ? À cette dernière question, l’exposition inaugurale, « City Lights », répond par exemple par la négative. Les incroyables dessins de Swoon disparaîtront avec l’humidité des murs de la cave sur lesquels ils sont collés ; quant à la fresque de Maya Hayuk, elle sera recouverte par les expositions à venir… D’aucuns ne voient dans le Mima qu’un musée du street art, quand le musée est ouvert à toutes les formes d’arts dès lors qu’elles ne sont pas officielles. Ses fondateurs, eux, préfèrent parler de « musée 2.0 ».

City Lights

Mima, 39-41, quai du Hainaut, Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles (Belgique), www.mimamuseum.eu

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Le Mima, laboratoire d’un nouveau genre

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque