Entrepôt, Bordeaux (33)

L’architecture, côté art, côté document

Par Jean-Christophe Castelain · L'ŒIL

Le 19 novembre 2009

« Faites-moi quelque chose de populaire pour Evento », a dû demander Alain Juppé aux deux directrices d’Arc en rêve et du Capc.

Celles-ci l’ont pris au mot et ont concocté « Insiders », une exposition commune sur l’habitat alternatif pour le centre d’architecture et le folklore pour le musée d’Art contemporain. Mais ce n’est pas exactement une exposition de petites maisons dans la prairie et de nains de jardins.

    L’aspect documentaire prime sur la forme plastique des œuvres. La scénographie qui s’inspire des allées de racks d’entrepôts en rajoute dans le registre joyeux fouillis. Le volet architecture de l’exposition est naturellement plus compréhensible, les commissaires ayant recours à de nombreuses photos ou vidéos pour illustrer différentes expériences d’habitat populaire ou non institutionnel dans le monde entier. On y trouve des photomontages de favelas de São Paulo, des photographies non retouchées d’étonnantes maisons de Roms en Roumanie, une incroyable vidéo sur une cité éphémère annuelle dans le Nevada, et même un reportage sur la demeure du Chaos de Thierry Ehrmann. Quelques installations parsèment le parcours, telle une véritable maison familiale de Tirana (Albanie) ou une plateforme faite de chaises récupérées dans les environs et qui permet d’admirer la magnifique halle. Cette dernière appartient cependant aux deux volets de l’exposition.

    À l’inverse, les quarante-six photographies de Kim Adams représentant des habitats de fortune relèvent de la création artistique. L’idée de collection, de recension, est l’une des lignes de force de la partie art qui reste malgré cela un peu brouillonne. On peut faire l’impasse sur le sabir qui entoure trop souvent ce type de monstration pour apprécier ce qu’elles montrent : des vidéos d’ados chinois jouant des personnages de mangas, les préparatifs d’une parade de carnaval, ou un panorama des milliers d’objets vendus sur eBay par un artiste ou un obsessionnel. Une exposition de réflexion plus que de délectation.

« Insiders », Entrepôt, 7, rue Ferrère, Bordeaux (33), www.arcenreve.com et www.bordeaux.fr/ville/capc, jusqu’au 7 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°619 du 1 décembre 2009, avec le titre suivant : L’architecture, côté art, côté document

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque