Dimanche 12 juillet 2020

Art contemporain

New York (États-Unis)

Jordan Casteel à portée de main

New Museum

Par Alexia Lanta Maestrati · L'ŒIL

Le 12 mai 2020 - 240 mots

Jordan Casteel est la plus jeune artiste à se voir offrir une rétrospective au New Museum de New York.

Malgré son jeune âge – elle est née en 1989 dans le Colorado –, Casteel est une peintre accomplie, à la facture reconnaissable, et une figure validée du marché, avec notamment des œuvres passées à l’encan chez Christie’s. Son exposition, « Jordan Casteel: Within Reach », que l’on pourrait traduire en français par « Jordan Casteel : à portée de main », introduit dès le titre la dimension intime du travail de l’Américaine. Dans ses toiles, on retrouve des points communs avec la photographie de Walker Evans et les peintures de Kerry James Marshall, mais surtout avec celles d’Alice Neel. Comme cette dernière, Casteel est d’abord une portraitiste, en témoigne la quarantaine de toiles de l’accrochage, dont la majorité dépeint en grands formats des Afro-Américains. On y voit aussi bien ses amis et ses anciens camarades de la prestigieuse université de Yale où elle étudia que des scènes de rues notamment à Harlem, à New York, où elle est installée. Et, comme Neel, elle aborde la question de la nudité, mais sans l’érotisme ; « La nudité me terrifiait, je ne voulais pas dépeindre les parties génitales. Les corps des Noirs ont été trop longtemps sexualisés », souligne la plasticienne. Partant de photographies, et travaillant étroitement avec ses modèles, ses œuvres sont non seulement esthétiques, avec des fonds travaillés et un soin du détail, mais surtout psychologiques.

« Jordan Casteel: Within Reach »,
New Museum, 235 Bowery, New York (États-Unis), www.newmuseum.org

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°734 du 1 mai 2020, avec le titre suivant : Jordan Casteel à portée de main

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque