Henri Martin, artiste protéiforme

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2009

Le Musée de la Chartreuse, à Douai, présente une rétrospective de l’œuvre d’Henri Martin (1860-1943) en ajoutant aux quatre toiles issues de son fonds une centaine de prêts provenant des collections publiques françaises.

DOUAI - Les va-et-vient, dans son œuvre, entre académisme et modernité, intimité et grandeur, paysages et portraits, reflètent une réflexion sur  la place de l’artiste  au début du XXe siècle.

« Henri Martin, du rêve au quotidien », Musée de la Chartreuse, 59500 Douai, tél. 03 27 71 38 80, www.musenor.com. Jusqu’au 15 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°302 du 2 mai 2009, avec le titre suivant : Henri Martin, artiste protéiforme

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque