Mercredi 17 octobre 2018

Granet

Un musée à redécouvrir

Par Sophie Flouquet · L'ŒIL

Le 28 août 2007 - 351 mots

Entrouvert l’an passé pour la grande exposition consacrée à Cézanne et la Provence, le musée Granet, du nom du peintre François-Marius Granet (1775-1849), généreux donateur, offre enfin la possibilité au public de redécouvrir ses collections dans leur intégralité. Ouvert en 1828 dans l’ancien palais de Malte, élégant édifice du xviie siècle du centre historique d’Aix-en-Provence, le musée Granet détient en effet un prestigieux ensemble de douze mille œuvres, dont six cents peintures.
Ses collections, de l’archéologie à la peinture moderne, ont été enrichies au fil du temps grâce à de nombreux donateurs. Les travaux lui ont permis de conquérir quatre mille cinq cents mètres carrés supplémentaires et de se déployer plus amplement, mais pas encore suffisamment. Les salles de peinture pâtissent en effet quelque peu du manque de place et les œuvres jouent parfois à touche-touche, clin d’œil contraint à l’esprit des accrochages du XIXe siècle.
La sobre scénographie conçue par Jean-François Bodin permet de cheminer entre l’archéologie celto-ligure et les grandes collections de peinture, sans oublier l’impressionnante galerie de sculptures. Le parcours débute par un magistral ensemble médiéval et renaissant, témoignant du rayonnement de la cour du roi René, prestigieux mécène, mais aussi de la proximité avec la cour pontificale d’Avignon. Le xviie, siècle d’or de la peinture, est lui aussi bien représenté par ses écoles italiennes (Perugin, Pretti, Guerchin…), d’Europe septen­trionale et françaises.
Le musée se concentre aussi sur les écoles provençales, actives dès le XVIIIe siècle suite à l’ouverture d’un atelier de dessin. Granet, auquel le musée consacre une salle entière, fut également l’un des modèles d’Ingres, dont le musée conserve l’une des toiles les plus célèbres, Jupiter et Thétis, présentée sur fond de cimaise rouge. L’autre personnalité incontournable du musée est évidemment Paul Cézanne. Le musée a obtenu le dépôt permanent de neuf tableaux, dont huit provenant du musée d’Orsay. L’acmée du parcours se situe à l’étage d’honneur du musée, où est présentée la grande donation « de Cézanne à Giacometti », réunissant des pièces de Mondrian, Balthus, Morandi, Léger, Picasso, Klee… et illustrant l’influence du maître provençal sur la peinture moderne.

Musée Granet, place Saint-Jean-de-Malte, Aix-en-Provence (13), tél. : 04 42 52 88 32, www.museegranet-aixenprovence.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°594 du 1 septembre 2007, avec le titre suivant : Granet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque