Dimanche 22 septembre 2019

Évreux (27)

Divine statuaire

Musée d’Évreux Jusqu’au 23 mars 2014

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 20 février 2014 - 293 mots

En 1840, sur le site archéologique de Gisacum en Normandie, ville-sanctuaire de 250 hectares, est découvert un important dépôt de grandes statues de bronze, parmi lesquelles une figure de Jupiter et une autre dite « d’Apollon ».

Déposées au Musée d’Évreux dès 1873, elles en constituent aujourd’hui les chefs-d’œuvre et sont au cœur de cette nouvelle exposition qui fait le point sur de nouvelles recherches dont elles ont fait récemment l’objet. En 2008, le Jupiter, aux incrustations d’argent pour les yeux et de cuivre pour les lèvres, figure dans l’exposition vénitienne consacrée à « Rome et les Barbares ». À son retour, le dieu des dieux et Apollon sont conduits au laboratoire du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) pour une analyse complète. L’occasion pour le musée de revenir sur l’histoire de leur découverte et les résultats de leur étude scientifique et stylistique. En trois parties, dans un parcours clair et didactique, les données de la nouvelle campagne de fouilles réalisée entre 2005 et 2013 sur le site actualise celles du XIXe siècle dont les précieux documents (croquis, relevés et récits) conservés dans le fonds graphique du musée sont rarement montrés.
Dans une deuxième section, les découvertes scientifiques telles que les techniques de fabrication et d’assemblage des statues aux fines plaques de métal ont révélé l’exceptionnelle habilité des artisans du IIe siècle de notre ère. Enfin, le rapprochement avec d’autres modèles de Jupiter, comme  celui de Bavay, le Jupiter du Grand-Saint- Bernard et celui de Dalheim, prêté par  le Musée du Louvre, dévoile un modèle  stylistique issu de la Grèce antique. L’exposition fait autant le point sur la grande  statuaire de bronze de sa collection qu’elle permet de comprendre les métiers  et techniques de l’étude de pièces archéologiques.

« Grands Dieux ! Chefs-d’œuvre de la statuaire antique »

Musée d’art, histoire et archéologie, 6 rue Charles-Corbeau, Évreux (27)
www.evreux.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°666 du 1 mars 2014, avec le titre suivant : Divine statuaire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque